Les articles vont bon train sur le coronavirus; combien vous ont donné des clés pour augmenter votre résistance aux virus ?

Qui vous en parle ?

Cet article est une porte d’entrée vers des ressources insoupçonnées de votre propre corps !

Pourquoi des maîtres tibétains transmettent des mandalas qui soit-disant pourraient nous protéger de virus ?

Télécharger le mandala

Beaucoup d’allégations sont faites au sujet de l’origine de ce mandala, en particulier qu’il aurait été dessiné par Gongma Trichen rinpoché. Ce dernier a officiellement démenti, mais affirme que ce mandala peut aider à lutter contre beaucoup d’épidémies. (voir le démenti)

Pour comprendre en quoi des moyens habiles de maîtres de sagesse peuvent aider, faisons tout d’abord un long détour par la science, il y aura moins de septiques ; vous comprendrez alors pourquoi les maîtres tibétains ne se privent pas d’utiliser l’esprit pour impacter leur santé.

Je conseille vivement de lire cet article en entier, votre santé et celle de vos proches sont en jeu ! Et sans une santé florissante, point de bien-être total 😉

Sacrée affaire que ce Coronavirus !

“Il n’y a pas de traitement, on accompagne les patients en leur donnant un traitement contre la fièvre et contre la douleur” – Dr Eric Cua (voir la source)

99% des malades du coronavirus en guérissent, mais ne doit-on rien faire ???? Notre corps, de lui-même peut-il lutter plus efficacement contre le virus ?

Ce qui suit comporte quelques pépites qui sont loin d’être dans l’air du temps dans les médias… mais pourtant scientifiques et connues !

C’est déjà une belle chose de ne pas céder à la panique face à cette pandémie qui s’annonce, mais peut-on être un peu plus fins que qu’être attentiste ?

Notre système de santé nous laisse bien entendre que “la science et la sagesse” sont dans les mains du médecin : il a la solution lorsque nous sommes malades. Pas de soucis le sauveur est là !

En Asie, le médecin aide à ne pas tomber malade et beaucoup ne sont payés QUE pour leurs actes qui aident et éduquent pour prendre soin de sa santé.

Mais “notre médecine” a du bon…

Leviers pour agir 

Supposons que vous attrapiez le virus et que votre système immunitaire lutte efficacement pendant une semaine pour le tuer : victoire !

Oui, mais pendant ce temps là vous n’aurez peut-être pas su qu’il vous avait infecté et vous pouvez contaminer certaines personnes.

Alors que faire ?

En plus des recommandations officielles, on peut ajouter des actions que malheureusement les médias de masse (et probablement les autorités) ne vous diront pas (les paris sont lancés) :

Plus votre système immunitaire est “en forme”, plus tuera rapidement le virus en vous. Ce qui réduira le temps où vous pouvez le transmettre.

Donc si tout le monde avait un système immunitaire en “hyper forme” cela changerait la donne car il y aurait beaucoup moins de transmissions.

Non seulement cela impacterait favorablement le nombre de transmissions du virus mais impacterait aussi positivement de TRES NOMBREUX aspects de votre métabolisme.

De nombreux mots bénins, mais fatigants et  désagréables sont liés au système immunitaire défaillant. Listons ici les maladies les plus graves directement liée au système immunitaire :

L’hypothyroïdie

La maladie coeliaque (liée au gluten)

Psoriasis

La sclérose en plaques

L’arthrite juvénile

colite ulcéreuse

La maladie de Crohn

La spondylarthrite ankylosante (spondylite) / rhumatisme

Le diabète de type 1

Le lupus

Le syndrome de Gougerot-Sjögren (syndrome sec)

Le vitiligo

La polyarthrite rhumatoïde

 «      En biologie, l’immunité fait référence à la capacité qu’a le corps de se défendre contre des substances menaçantes pour son bon fonctionnement ou sa survie. Ces « menaces » peuvent être de 3 ordres : des microbes (virus, bactéries, champignons, parasites), des cellules devenues cancéreuses ou un corps étranger (une écharde, aussi bien qu’un organe greffé). 

Il est connu depuis longtemps qu’avec l’âge ou la maladie, l’immunité s’affaiblit et le corps devient plus vulnérable aux infections. Ces dernières deviennent souvent plus fréquentes et plus graves. Une grippe banale peut alors dégénérer en pneumonie et être fatale.

[…] de nombreuses données provenant d’études épidémiologiques indiquent que l’alimentation, le tabagisme, le sommeil, l’activité physique, le degré de stress, la qualité des relations humaines et le milieu de vie influencent tous la qualité de la réponse immunitaire

Ainsi, santé et immunité sont étroitement liées : prendre soin de sa santé au jour le jour permet d’améliorer son immunité, et vice-versa.     » 

Source : passeportsante.net

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=renforcer_systeme_immunitaire_pm

Soyons concrets

L’organisme est protégé par une défense coordonnée. CELLULES, protéines et signaux chimiques joignent leurs forces contre les bactéries, virus, parasites et autres agents pathogènes.

Le système immunitaire joue un rôle dans la guérison des plaies ainsi que la régénération et la réparation des cellules et des tissus.

Une fonction immunitaire saine résulte d’un effort concerté de l’ensemble de l’organisme et une approche globale  est nécessaire pour la préserver. Voici quelques éléments pouvant aider.

Des pistes d’action

– Dormir un minimum de 7 heures par nuit et ne passer aucune nuit blanche ;

– faire régulièrement de l’exercice afin de favoriser les cellules mémoires, améliorer la fonction immunitaire de la peau et mobiliser les cellules immunitaires ;

minimiser autant que possible le stress ou adopter de saines habitudes pour le gérer, l’exercice par exemple.

– Adopter une alimentation saine et équilibrée qui comprend beaucoup de fruits, légumes et protéines maigres afin d’obtenir les micronutriments et macronutriments essentiels, ainsi que d’importants phytonutriments. Une saine alimentation (comprenant une bonne quantité de fibres) fournit au microbiome ce qu’il lui faut pour maintenir un bon fonctionnement de la barrière intestinale, très importante dans le système immunitaire.

– Avoir une bonne hygiène, se laver souvent les mains par exemple, minimise la quantité d’agents pathogènes avec lesquels le corps entre en contact au départ.

ZOOM SUR L’ALIMENTATION et les émotions

A quoi sert votre alimentation ? A nourrir chacune de vos cellules. Si celles-ci sont bien nourries elles se protègeront mieux des agresseurs.

Dans les années 70 des « sauts quantiques » ont été fait en nutrition lorsque les scientifiques ont commencé à décoder ce qui aide chacune de nos cellules à être en meilleure santé :

  • un excellent apport en micro-nutriments (vitamines, minéraux…) sous la bonne forme moléculaire,
  • dans les bonnes proportions
  • et de qualité pour se rendre au cœur des cellules.

Désormais l’épigénétique, avec de larges études qui font consensus, a aussi démontré que nos états d’esprit impactent notre système immunitaire. C’est pourquoi les négativités qui traversent notre esprit (émotions, informations, feuilletons et films bourrés d’émotions négatives…), même à doses homéopathiques régulières, impactent notre système immunitaire. (source : Deepack Chopra « Le fabuleux pouvoir de votre cerveau ».)

Donc attention à ce que vous donner à manger à votre esprit  !

C’est bien connu sur les voies spirituelles asiatique, telles que le yoga.

Aussi, nos affectes impactent la façon dont les nutriments contenus dans notre alimentation sont consommé par chacune de nos cellules. En clair : une assiette bien riche en nutriments pourra ne pas se retrouver de façon optimum dans vos cellules ! Dommage ! Et quand l’on sait que les signes sous-cliniques d’une carence en micronutriments sont des aspects tels que le manque d’apétît, un esprit maussade, le manque de sommeil…

Qui dit stade sous-clinique dit impossibilité d’identifier des symptômes par votre médecin.

Et votre médecin va très rarement interpréter ces signes sous-cliniques comme une carence commençant son travail. il va en découler des phrases du genre :

“Faites du sport, allez marcher, méditez… tout va bien…”  

Vous connaissez ce genre de propos ?

Le mal passe donc sous le radar et il faudra attendre que la carence poursuive son travail jusqu’aux premiers stades cliniques. Mais c’est déjà tard…

En revanche, des cellules bien nourries auront un impact sur vos affects, votre bien-être, vos habitudes alimentaires et votre système immunitaire.

Pour toutes ces raisons, et en particulier pour aider votre organisme à avoir un système immunitaire « en forme », les experts en micronutrition ont des trésors à vous transmettre.

« La science est la recherche de la vérité, c’est-à-dire l’effort pour comprendre le monde : cela implique de rejeter les préjugés, les dogmes, les révélations, mais surtout pas le rejet de la moralité.” »

Linus Pauling, deux fois prix Nobel de médecine, père de la médecine ortho-moléculaire

Pour en savoir plus, m’envoyer un petit message privé.

Et le mandala alors ?

La notion de mandala est très complexe et s’aborde sous plusieurs angles.

Ultimement, dans sa compréhension-réalisation la plus profonde (l’éveil), c’est une représentation de notre nature profonde. Lorsque le yogi demeure uni à la reconnaissance de celle-ci (éveil, Samadhi, Yoga) alors son esprit contribue puissamment à l’homéostasie : il contribue à ce que son coprs fonctionne tel qu’il a été programmé depuis des millions d’années.

En d’autre mots : en profond état de méditation – ce qui ne signifie pas que le yogui n’est pas au coeur de la vie – l’esprit ne fait plus obstacle aux processus naturels de l’organisme.

A contrario, le stress, la déprime, l’inquiétude… impactent de nombreux mécanisme physiologiques. Ce qui dans certains cas conduit à des problématiques de santé.

La science a démontré comment les affects pouvaient impacter certains gênes déclenchant certaines problématiques (telles que l’obésité), mais peuvent aussi impacter positivement d’autres gênes contribuant à la santé (tels que  ceux en jeu dans des mécanismes anti-inflammatoires).

Sur un plan moins subtil, la pratique de la prière, de la méditation… place l’individu en des état d’esprit positifs. De très nombreuses études scientifiques l’ont démontré. Et, comme nous l’avons vu plus haut, ces états d’esprit positifs impactent notre système immunitaire.

L’usage des mandalas a donc aussi ce rôle : aider l’individu à demeurer en des états d’esprit positifs, en la vertu, attentif, inspiré…

Le plus fort marqueur de longévité

L’étude de notre ADN est une science relativement jeune, celle de l’impact de nos habitudes et de notre environnement sur nos gênes (épigénétique) l’est encore plus.

Des études visant à identifier ce qui dans nos gênes pouvaient donner une “prédiction” de notre longévité a révélé quelque chose de stupéfiant !

Le marqueur le plus puissant qui nous renseigne sur notre longévité possible est….. suspens…….. le fait que nos actions, notre vie aient du sens ou pas !

Si bien qu’un engagement sincère avec le coeur sur une voie spirituelle qui permet de développer l’amour, la compassion et de contribuer au cheminement spirituel des êtres est un puissant catalyseur de longévité !

Rien d’étonnant donc que le bouddhisme tibétain ait de puissants rituels de longévité.

Lorsque j’ai fait la traditionnelle stricte retraite de 3 ans et 3 mois dans l’une des écoles du bouddhisme tibétain, nous avons conclu la retraite de façon traditionnelle : avec une pratique de 21 jours de longue vie !

Pendant cette retraite, j’ai été chargé confectionner les mandalas en sable 😉

Revenons à nos moutons

Pour lutter contre les infections et minimiser la vitesse de propagation des virus, nous pouvons

  • cultiver notre intériorité
  • cultiver les états positifs,
  • prendre soin de chacune de nos cellules en les nourrissant très très bien
  • prendre soin de notre prochain
  • et nous engager pour réaliser notre nature profonde : l’éveil !

Cet article est en aucun cas un substitut aux recommandations officielles du ministère de la santé concernant le coronavirus et autres problématiques de santé.

C’est une apport de connaissances complémentaires pour que le citoyen mesure les leviers sur lesquels il peut agir pour sa santé, son bien-être et celui des autres.

Pour en savoir plus sur certains points évoqués, m’écrire

contact@terresderepos.tv