Instructions secrètes du bout du nez

« Dirige ton regard dans l’espace au bout de ton nez. » Jamgoen Kongtrul

Souvent, il est conseillé de méditer les yeux semi-ouverts en plaçant notre attention sur l’espace légèrement dans le prolongement du nez, en gardant le regard fixe.
Mais ces instructions peuvent aussi s’entendre sur un plan beaucoup plus subtil.
Ces instructions de Jamgoen Kongtrul sont issues d’instructions profondes dzogchèn à destination des méditants ayant déjà été introduits à la nature de l’esprit. C’est-à-dire des yogis pouvant demeurer en la contemplation de la nature de bouddha, des yogis ayant atteint le chemin de la vision : la première Terre d’Éveil.
Voyons brièvement ce dont il est question dans ces instructions.
Le placement du corps et du regard a une grande influence sur les « souffles subtils », en particulier les pensées qui s’élèvent en notre esprit. Garder le corps (en la position en 7 points) et le regard parfaitement immobiles a pour effet de pacifier ces souffles et de contribuer à l’émergence d’une grande présence à l’instant. Ce qui, chez les méditants y ayant été EFFECTIVEMENT introduits, facilite et stabilise le placement en la nature de l’esprit, rigpa, mahamudra, Yoga…
Voilà pour l’impacte positif de la position et du regard.
Maintenant décodons le sens secret de ces mots, car il ne s’agirait pas que le yogi au regard aiguisé ne considère pas cet angle là. Ce serait faire comme s’il n’avait jamais été introduit à la nature de l’esprit et faire de ces instructions des instructions ordinaires.


LE BOUT DU NEZ
Ici et maintenant, les yeux ouverts, que voyez-vous ? L’environnement généré par notre système perceptif, c’est-à-dire le « monde ». Mais ces perceptions participent de l’esprit, puisqu’elles sont générées par vos consciences sensorielles en dépendance de stimuli. Mais, en vérité, bien que ce que nous voyons soit le monde, ces perceptions sont donc notre esprit.
C’est aux yogis ayant reconnus cela que ces instructions secrètes s’adressent. Elles sont secrètes non pas parce qu’elles ne sont pas divulguées ; mais secrètes car leur sens véritable ne peut s’appréhender que lorsque le yogi est placé en la nature de l’esprit. Et elles sont faites pour maintenir ce placement, encore et encore… comme voie de purification des émotions, karma, conditionnement, ignorance fondamentale… et permettre au yogi de gravir les stades de l’Eveil du 3e au 5e stade.
Comment lire ces instructions ?
Tout d’abord les comprendre comme instructions de placement du corps et du regard… pour « poser les souffles ».
Puis, sur le plan secret :

Instructions secrètes

Le regard fixe, appréhende l’espace des apparences juste là…
Si l’imagination n’est pas à l’œuvre, aucune apparence ne s’élève mises à part celles de l’ici et maintenant, proche, frais, nu, tel que…
C’est le nuage des apparences
Union-indifférenciation de l’espace et des « 5 couleurs »
La Magie de ton Esprit
Bouddha le Grand Rêveur
Le déploiement magique des consciences sensorielles (sons, odeurs, images, saveurs sensations tactiles.. et pensées)
La Grande Danse de l’Impermanance Radicale
La Présence Totale
L’Union de tous les Joyaux
Un Rêve
Un mirage
Un Arc en ciel
Indifférenciation de l’espace, de l’apparence et de ce qui semble émaner :
Ce qu’on appelle « tes trois corps de bouddha »
Tu es la plus belle et plus grande merveille du monde
Respire
C’est ton univers !

Lama Arnaud Guétcheu

>>> Pour aller plus loin :
http://bit.ly/BBfb1

>>> A propos de Respire C’est ton Univers ! :
http://bit.ly/RESPIREfb1

>>> Vous avez aimé ces pépites ? La sagesse est l’une des rares choses qui augmente quand on la partage ! Faites-vous plaisir !

4 comments

  • Marie-France (2 mois)

    Bonjour Arnaud,
    Tu dis que le placement du corps et du regard à une grande influence sur les”
    souffles subtils”
    Si les yeux sont dans la bonne position, cela va-t-il aider les veines subtiles? Peux-tu m’en dire plus sur cela s’il te plaît,merci

    • Arnaud Guétcheu (2 mois)

      Bonjour Marie France,
      dans TLBX tu as reçu différentes instructions sur différens types de regards…. sur le voie yogique on reçoit les instuctions transmises depuis des siècles… sans forcément être un érudit en la matière. C’est comme être cuisinier étoilé sans être ingénieur en biochimie moléculaire….
      Donc je te répondrai : suis les précieuses instructions que tu reçois des sages et tes canaux subtils, tes souffles subtils et les tiglés seront de “mieux en mieux”.
      si tu veux étudier cela de près, il faut consulter le zabmo nang deun.. mais pas publié en français.
      Et, c’est mon avis : mieux vaut passer du temps à méditer qu’à étudier le pourquoi du comment.
      Avis de méditant 😉
      Dans TLBX2 vous méditerez des parties de ce texte… sans en faire un objet d’étude intellectuelle.
      En bref :
      la posture en 7 points et les positions du regard que tu as déjà reçues sont très précieuses.

      Aussi, tu devrais trouver des choses sur les bienfaits de la posture en 7 points chez notre ami google…
      Merci pour la question.
      Bien à toi !

  • Chantal Poffé (2 mois)

    Bonjour Lama Arnaud Guétcheu, je vois enfin de quoi tu parles quand tu parles des 3 corps de Bouddha intellectuellement je l’ai compris maintenant je le médites, et j’aime cela grâce à ton livre ce que j’ai appris avec toi se concrétisent avec le livre et cela est merveilleux il n’y a pas que les 3 corps, mais aussi la nature de bouddha, les appritions sensoriels, et d’autre aussi comme le son, la vue aussi et j’en suis très heureuse je vais pouvoir méditer tout cela et progresser dans ma pratique Merci Arnaud tu es une très belle pépites bien à toi Chantal

    • Arnaud Guétcheu (2 mois)

      Bravo Chantal pour ton engagement! Cela paie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre anti-spam *

Go to Top
Follow by Email
Facebook
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Instagram