Assermenter vos conditionnements

Êtes-vous parfois distrait pendant la méditation ?

Et si cela n’était pas de votre faute ?

A travers quelques exercices ludiques, découvrez ce que disent les neurosciences sur la façon dont les neurones s’organisent automatiquement pour analyser votre environnement et perturber votre méditation.

Nous verrons pas la suite comment nos conditionnements néfastes à la méditation peuvent devenir de puissants alliés pour cheminer vers l’éveil.

Durée de la séance : 1h30 minutes.

Je vous conseille de la programmer quand vous aurez vraiment ce temps.

Cette séance est issue du programme SMART ZEN, actuellement disponible uniquement via le kit pédagogique Votre Big Bang.

Visionner la séance

Informations sur le livre

Bouddha le Grand Rêveur

Cycle de conférences de Stanislas Dehaene

Pour les plus “ardis” d’entre vous, voici l’accès aux cours et séminaires de Stanislas Dehaene au collège de France. Je vous conseille en particulier le cycle Le cerveau statisticien : la révolution Bayésienne en sciences cognitives (2012).

> Accès au cycle Le cerveau statisticien : la révolution Bayésienne en sciences cognitives

En lien avec cette séance et le livre Bouddha le Grand Rêveur, je vous conseille en particulier le cours Les illusions visuelles : des inférences optimales ? qui fait partie de ce cycle.

>>> Accès à la séance Les illusions visuelles : des inférences optimales ?

Application pratique

Dans la séance d’aujourd’hui, nous abordons certains points de façon pratique et très sommaire. Ultérieurement nous poursuivrons avec des clés pratiques pour tirer le meilleur du prodigieux fonctionnement de notre cerveau.

La preuve….

Voici la preuve que ce que vous voyez est produit par l’esprit et non le monde extérieur.

Mode opératoire Lancer la vidéo en plein écran et fixer le point blanc avec le regard immobile. Voyez ce qui se produit…

Conclusion

Cet exercice démontre que les points jaune ne sont pas extérieurs mais bel et bien notre esprit. Comme toutes les apparences.

Notre système perceptif fait des choix sur ce qu’il génère comme perceptions : nous ne voyons pas “le monde extérieur” mais ce que notre conscience visuelle génère comme image “de ce monde”. Ce qui est perçu n’est donc pas DEVANT NOUS à l’extérieur mais le produit de notre système perceptif… qu’on nomme “esprit” dans le bouddhisme. Et dans le même temps ceci nous apparait comme “devant nous”:

Notre esprit (ici la conscience visuelle) et l’environnement perçu ne sont pas deux.

L’esprit est bien plus que le mental… puisque ce sont toutes les apparitions sensorielles générées par les champs sensoriels.

 

Question subsidiaire à méditer souvent

En dehors de ces perceptions visuelles y a-t-il formes et couleurs en dehors de toute conscience qui les génère-perçoit ? La question vaut pour les sons, les odeurs, la saveurs… A méditer encore et encore… jusqu’à ce qu’un Wouaaa se manifeste…

Informations sur le livre

Bouddha le Grand Rêveur

2 comments

  • Mireille (6 mois)

    Bonjour Lama la
    La voie spirituelle en coproduction avec les recherches scientifiques en neurologie, les mécanismes de la cognition et des perceptions sont maintenant très utiles pour nous au siècle des découvertes du fonctionnement du cerveau.
    Loin d’une dévotion aveugle, elles colorent et animent la voie de l’Éveil conscient dans un language contemporain. Nous sommes en l’année 2020. Merci.

    • Arnaud Guétcheu (6 mois)

      Merci Mireille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre anti-spam *

Go to Top
Follow by Email
LinkedIn
Share
Instagram