non dualiteAvez-vous déjà entendu parler de non-dualité ?

Il est des phrases que nous pouvons lire sur plusieurs plans. Je tenais à vous transmettre celles-ci d’une très grande profondeur. Merci Carl Jung qui a exploré de nombreux domaines dont l’étude comparative des religions.

Dans un premier temps, laissez-vous toucher par ce qu’elles vous évoquent. Et goûtez cela… TEL QUE.

[Méditation]

Et maintenant je vous livre, peut être de façon abrupte trouveront certains, une lecture non-dualiste de ces trois phrases. Cette lecture est donc probablement loin de ce à quoi vous vous attendez. Etes-vous prêt(e) à faire chauffer vos neurones?

Pas d’affolement, ni de doute si vous ne comprenez rien! Si tel est le cas, lisez jusqu’au bout pour voir à quoi ressemble les méditations-contemplations-analytiques proposées par le Bouddha lui-même. Viendra le temps de préparer le terrain en douceur pour vous aider à passer des concepts à l’expérience directe bien plus douce 😉

Cet article pourra donc vous paraître un peu épicé.

non dualite

Ces phrases peuvent se lire à plusieurs niveaux. Nous les étudierons selon l’angle très profond de la non-dualité.

Vous abordez-là sans doute l’article le plus croustillant et surprenant que j’ai publié jusqu’à maintenant. Il est surtout destiné à ceux qui auront la volonté d’aller jusqu’au bout des exercices proposés. Je tiens néanmoins à vous préciser qu’il est absolument normal si vous ne comprenez pas tout et n’expérimentez pas directement ce que j’aborde. Je me souviens de houleuses discussions avec des amis bouddhistes qui me parlaient de ces points-là avant que je ne tombe définitivement d’accord avec eux quinze ans plus tard 😉 Notons que j’étais le seul alors à donner un caractère houleux à la discussion 😉 Accordez-vous donc un peu de temps pour comprendre. Et accordez-moi un peu de temps pour vous conduire à expérimenter ce qui est avancé par les concepts ici. Sur l’échelle de la voie vers l’éveil, le temps d’un article est microscopique. A moins que vous n’ayez un précieux karma et que cet article vous éclaire 😉

J’aime les ambitieux motivés pour dépasser leurs idées reçues. Surtout lorsqu’il s’agit d’étudier et de méditer ce que les sages nous lèguent et nous permettent de réaliser après un cheminement parfois douloureux pour nos neurones!

Allons-y.

 

« Tu n’y verras clair qu’en regardant en toi. »

La lumière se trouve donc à l’intérieur, en nous. Mais avant que les interprétations ne viennent déjà donner un sens au terme lumière parlons plutôt de l’intériorité en question. Car c’est le terme le plus important de la phrase. Pour définir cette intériorité, nous aurons besoin des deux phrases suivantes. Au final elles nous ramèneront à la première.

« Qui regarde à l’extérieur, rêve. »

Comment quelqu’un regardant une fleur devant lui (à l’extérieur) serait-il en train de rêver ? Pour la bonne et simple raison que « face » à nous nous, nous n’avons pas de fleur!! Nous pensons voir une fleur.

[Méditation]

Gloups! Je vous ai entendu faire gloups 😉

Le défi des grandes spiritualités est de nous reconduire à expérimenter la nature des apparences. C’est un vaste et profond sujet que je ne fais qu’effleurer en aiguisant votre discernement via cet article. Les courants spirituels non-dualistes avancent que

 

Vous et l’ensemble de la manifestation (le monde et vos perceptions sensorielles) ne sont pas deux choses distinctes.

 

Gloups! Oui je sais, ça fait un peu mal la première fois qu’on lit ce genre de propos. Mais regardez bien combien votre entendement ne demande qu’à essayer de comprendre…  Et c’est un long parcours qui attend celui qui veut comprendre puis réaliser (expérimenter directement) ce qui semble très étrange dans un premier temps.

Les courants spirituels non-duels ne remettent pas en cause la réalité (relative) dans laquelle nous vivons: oui il y a bien vous et le monde. Oui ET non 😉

 

Attendez-vous à relever le plus grand défi que la vie vous propose:

réaliser la non-dualité,

de laquelle naissent mille et un fruits délicieux.

defi

 

Serez-vous audacieux au point de relever le défi ???

 

Petite parenthèse pour ceux qui critiquent sévèrement les approches non-duelles avant-même d’avoir mis un pied sur le chemin qui permet de réaliser la non-dualité:

mesdames et messieurs qui attendez au tournant les voies non-duelles pour les juger néfastes, sachez qu’accéder à la non-dualité ne remet pas en cause tout ce qui se déroule en la dualité 😉 Accéder à la non-dualité coupe à la racine toute tentative de réfuter la vérité relative duelle: en la non-dualité, le dualisme est possible. C’est pour cela que, bien qu’elle soit au coeur de la non-dualité, l’humanité vit en la dualité. Ne pas le voir et affirmer que la dualité n’existe est folie. Les courant non-duels ne nient pas la dualité, ils la complètent de la vue non-duelle. Les voies non-duelles sont au-delà de l’opposition dualité/non-dualité.

Bon, je vous l’accorde, ces propos peuvent vous faire mal à la tête. Le but de cet article n’est pas de rendre les choses limpides. Cependant, bien qu’indigestes pour beaucoup, ces propos sont du nectar pour ceux qui appréhendent la non-dualité. Le mal de tête ne signifie par que votre interlocuteur dise faux 😉 Dans ce qui suit je vous propose une série de réflexions/méditations pour investiguer.

A partir de maintenant et jusqu’au dernier mot de cet article, gardez à l’esprit que

post it non dualite-300

N’oubliez pas cette phrase.

Vous pouvez l’afficher en poster géant devant vous pour ne pas l’oublier.

Ou collez un post-it sur votre écran.

Mais revenons à nos moutons.

reve

« Qui regarde à l’extérieur, rêve. »

Pour vous faciliter la tâche, considérons l’exemple du rêve:

en le rêve, vous pouvez percevoir des êtres, des objets et appréhender votre propre personne comme l’un des personnages du rêve. Vous allez donc expérimenter l’existence d’êtres et de vous-même. Il y aura donc vous et les autres. Cette expérience est duelle: vous et les autres. Votre expérience est polarisée, le centre étant la perception que vous existez en tant « qu’entité » (moi, je) indépendante des autres personnes. A partir de cette perception d’un soi (moi, je), vos émotions peuvent émerger. Elles naissent « de » ce « centre » et c’est « lui » qui les expérimente. Et cela devient une expérience « viscérale ». Vous voici donc en train de rêver ou de faire un cauchemar. Vous êtes en pleine expérience de dualité alors même que tout ceci n’est que votre rêve! Tout ceci n’est donc que « votre création magique »: il n’y a pas vous et les autres personnes (du rêve), il n’y QUE et ABSOLUMENT QUE ce que votre esprit laisse émerger dans votre rêve.

Je vous invite à songer à cela en fermant les yeux.

[Méditation]

Imaginez maintenant que dans ce rêve vous preniez conscience qu’il n’y a ni extérieur ni intérieur puisque tout n’est que votre rêve. La perception que, dans le rêve, vous êtes vous et que les autres sont autres est une illusion !! Il n’y a pas plus vous que les autres. Tout n’est qu’apparence onirique. Tout n’est que votre propre esprit. Et qu’est ce que votre esprit sinon vous ? Donc toutes les apparences du rêve sont donc vous.

[Méditation]

Oulala, je sens que certains d’entre-vous ont les neurones qui chauffent ! Cela fait des noeuds ???  😉

Si dans le rêve nous pensons il y a moi et les autres « à l’extérieur de moi-même » nous nous trompons. N’est-ce pas ?

Dans le rêve, percevoir (et regarder) un extérieur est donc illusoire. Si, dans le rêve, votre regard se porte vers un extérieur vous vous trompez.

[Méditation]

Reconnaitre cette méprise au coeur du rêve est possible. C’est l’un des aspects du yoga du rêve.

Vivre le rêve avec ses personnages ET le fait qu’il n’y ait pas de dualité moi/autre est possible au coeur du rêve.

C’est expérimenter le dualisme au coeur de la non-dualité.

[Méditation]

Si l’exemple du rêve vous a un peu malmené, allons encore un peu plus loin dans « l’étonnement ». Je vous avais prévenu.

A l’état de veille nous expérimentons le monde extérieur. C’est vrai, c’est « la vérité relative ».

Mais, si nous examinons comment fonctionne nos organes des sens et nos consciences sensorielles, nous serons amenés à admettre (au moins par l’intellect) que tout ce qui s’élève comme images, sons, odeurs, goûts et sensations tactiles à l’état de veille ne sont QUE le rayonnement de nos consciences donc notre esprit!

[Méditation]

Nous expérimentons donc les rayonnements de nos consciences sensorielles plus ceux de notre mental.

Si vous avez un peu de mal à passer cette étape croustillante, je vous invite à lire cet article: Le monde est silencieux ! Seul votre esprit est bruyant !

[Méditation]

Et au coeur de toute cette manifestation sensorielle, il est un phénomène qui joue un rôle majeur: la perception d’un soi ! (moi, je)

[Méditation]

Puisque l’ensemble de la manifestation est le rayonnement de nos consciences (tout comme dans l’exemple du rêve) il n’y a pas dualité !

Ici et maintenant, TOUT ce que vous voyez, sentez… n’est que la manifestation de votre esprit. Il n’y a donc pas dualité… Bien que le dualisme soit possible.

[Méditation]

Et nous voici donc automatiquement rendu à la troisième phrase:

Qui regarde en lui-même, s’éveille!

A la lumière de ce qui vient d’être dit, nous ne pouvons regarder qu’en nous-même, puisque TOUT est le rayonnement de nos consciences.

Tout ce qui n’apparait n’est autre que le rayonnement de notre esprit.

Le réaliser c’est s’éveiller à la réalité non-duelle, c’est rencontrer notre vrai visage.

Et donc,

TOUT est vide d’autre chose que « soi ».

Mais là il ne s’agit plus de notre petit « soi » (moi, je), mais de ce que nous sommes vraiment: l’ensemble des perceptions sensorielles et mentales, donc TOUT.

Cette phrase est le pilier de l’école ayant la vue contemplative la plus élevée: l’école Shentong. Au coeur du programme Touchez le Bouddha nous suivons une série de méditations progressives sur la vacuité. Ici je vous ai un peu jeté dans le bain!

TOUT est vide d’autre chose que « soi ».

nous ramène à la première phrase:

« Tu n’y verras clair qu’en regardant en toi. »

Cette phrase peut alors être entendue comme:

Si tu ne vois que « toi », tu y vois clair !

Là je sens que ça fume sérieusement chez certains…

Il est clair que cela demande développement et une certaine préparation.

L’article était une fusée direction les étoiles. Mais pour beaucoup il est bon de préparer le cosmonaute 😉

Pas d’affolement, ni de doute si vous n’avez rien compris !!! Je vous avais prévenu que l’article allait être épicé.

bout

 

J’ai hâte de vous lire via les commentaires.

Dites-nous comment vous avez vécu cet article?

En avez-vous fait une occasion de déplacer les limites de votre entendement?

Vous ai-je donné mal à la tête ?

Même si nous n’avons pas évoqué ici les bienfaits que cela apporte, aimeriez-vous réaliser votre « vrai visage »: la non-dualité ?

 

 

Vous souhaitez débuter un peu plus doucement en cultivant le calme mental ?

chine compilation annonce2

Cliquer sur l’illustration pour accéder au programme

partager