drupchen

Durant l’été 2013, de grands rituels de la tradition himalayenne se tiendront dans le Jura. C’est un évènement rare, très rare !

Je vous propose de découvrir l’évènement en vidéo. J’ai cette chance et ce privilège de pouvoir contribuer à la communication de cet évènement, ce fut un plaisir de leur livrer cette vidéo et de vous la présenter.

du 11 au 21 août 2013

Pourquoi ces rituels sont très rares ?

Souvent en occident nous pouvons assister à de grands rituels mais ils sont généralement réalisés qu’en partie, il manque généralement certains aspects. Durant l’été 2013, Gangten Tulku rinpoché dirigera un grand rituel d’accomplissement (Droupchen) tel qu’il est réalisé dans les Himalayas.

Il comportera :

– les longs rituels chantés et accompagnés de musique

– la réalisation du mandala propre à la divinité pratiquée (ici Dordjé Pourba une divinité de sagesse protectrice pour lever les obstacles).

– des danses sacrées

– et, chose très rare en occident, réalisation de pilules de médecine sacrées

Les cérémonies auront lieu à Péma Yang Dzong (Yéshé Khorlo France)  un centre bouddhiste dans le Jura.

Magnifique !

Je vous invite à découvrir cela en image. Personnellement je trouve cela magnifique ! Durant ma retraite de 3 ans j’ai eu la chance de pouvoir pratiquer ce genre de grands rituels à plusieurs reprises. C’est une occasion exceptionnelle de pouvoir baigner dans une ambiance… indescriptible ! Notre civilisation a oublié ces ambiances vertueuses, puissantes, douces, pacificatrices…

Quels sont les bienfaits ? 

Ces rituels d’accomplissement seront dédiés à la pratique de Dordjé Pourba (Vajrakilaya). Cette pratique permet de :

lever les obstacles (extérieurs, intérieurs et secrets)

Voir mon article à ce sujet : Comment se défendre des obstacles en méditation

pacifier nos émotions et énergies

accroître notre vitalité (en harmonisant les 5 éléments)

développer des potentiels (altruisme, compassion…)

Dans la vidéo ci-dessous nous avons eu un petit problème de traduction pour un passage qui ne figure pas dans la vidéo. Le maître expliquait que les bienfaits de notre participation à un tel rituel sont comparables à l’accomplissement d’une retraite de 3 ans !

Non réservé aux seuls pratiquants !

Participer à de tels rituels est une « puissante douce », une cure de jouvence !

Ce qui s’y joue dépasse la notion de religion mais nos ramène à l’humain avec toutes ses facettes. 

Culturellement, dans les pays himalayens il n’y a pas de séparation entre la vie quotidienne et la spiritualité. Cette dernière vise à pacifier et enrichir le quotidien par une science de l’esprit comportant mille et un outils qui remontent au bouddha et se sont enrichit au fil des siècles par la bonté des grands maîtres réalisés.

C’est pourquoi les temples et monastères où la pratique spirituelle n’a pas été interrompue depuis de très nombreux siècles véhiculent une énergie (concrète !) magique ! Oui, lorsque je suis tombé dans le chaudron magique de ce genre de rituels j’y ai découvert des sensations, une ambiance, une force, une présence, une beauté, une dignité, un rayonnement… que mon entendement n’avait encore jamais croisé.

Ce genre de rituel est la manifestation vivante des qualités que nous trouvons tant décrites dans les livres mais que nous côtoyons peu au quotidien.

Jadis, dans les pays himalayens, de tels rituels regroupaient les habitants d’un village entier voir de plusieurs villages ! Ils pouvaient durer un mois, deux mois voire 2 années pour les plus longs ! Rien d’étonnant donc à ce que Padmasambhava ait pacifier le Tibet en quelques décennie. Et oui l’image pacifique du tibétain que l’on connait maintenant n’a pas toujours été ainsi. Tout ceci est fort encourageant : il y a moyen de polir nos propres rugosités 😉  Celles-ci mettront du temps à disparaître, mais les fruits qui murissent au fil des années valent le détour… même avant que nous soyons parfaits !

Tout le monde peut se rendre à de telles cérémonies. Si les pratiquants ayant reçu l’initiation en début de rituels pourront quant à eux pratiquer le texte durant les cérémonie et ensuite chez eux; cela n’empêche pas les autres d’être présents pour recevoir les bénédiction et la grâce qui se dégage d’un tel évènement.

Quand j’ai appris l’organisation d’un tel évènement, j’ai réduit d’un mois mon futur séjour en Inde durant l’été 2013.

Et si on faisait une équipe TERRES DE REPOS là-bas ?

Je propose à ceux qui le souhaitent de me rejoindre pour les 10 jours ou pour quelques jours. Je prévois de louer une grande maison pouvant accueillir 20 personnes. Si vous voulez plus d’infos c’est par ici : lettre d’information dédiée à ce projet Un été en Terres de Repos ».

Vous recevrez des infos tout de suite après votre inscription à cette lettre d’information temporaire.

Remarque: je fais cela dans un cadre amical, aucun bénéfice personnel si ce n’est le plaisir de découvrir un peu plus mes lecteurs et de passer des vacances sympas et sacrée dans le Jura.