pere noel 2C

(Moins de 2°C est en lien avec l’objectif en terme de réchauffement climatique d’ici la fin du siècle.)

Notre existence humaine est une merveille inconcevable rendue possible par la conjonction d’innombrables causes et conditions. Nous sommes fortunés de pouvoir en jouir. Il nous est donné de bâtir des merveilles, de partager des moments de joies intenses… Quelle merveille !

Hélas… Notre espèce humaine, pourtant si développée, a quelques ratés qui poussent certains à croire que l’être humain est mauvais. Mais notre nature profonde, notre coeur… sont au-delà de ces « aberrations ». Seuls nos habitudes et notre quête du bonheur via des objets et situations extérieures à nous-même, nous éloignent d’une paix ineffable qui demeure DEJA en nous. Si nous courrons après le bonheur, c’est que nous en connaissons déjà le goût: le bonheur est déjà en nous !

Pareils à des culbutos, vous savez ce jouet rigolo, nous gesticulons dans tous les sens alors que notre centre est pure paix et contentement. Mais notre agitation enrichit dans le monde un vaste système dont nous sommes largement dépendants. Nous cédons notre liberté et notre paix intérieure à des chimères bien orchestrées.

Noël, si on en exclut son caractère sacré dont l’essence est bien peu goutée, est une forme d’aberration bien illustrée par l’image ci-dessus.

Mais Noël est aussi l’occasion de mesurer combien notre investissement en la pratique de la méditation, de la pleine conscience… a fait naître en nous une dose non-négligeable de contentement, de paix : de richesse !

Je vous souhaite un excellent Noël !  😉

 

Mes livres coup de coeur pour ce Noël.

premiere gorgee de biere

La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules – Philippe Delerme

Des micro-méditations tout en lisant ! Philippe Delerme vous invite à gouter la beauté de moments simples de votre quotidien. Un régal ! Je l’ai lu et relu.

humanisme

Histoire de l’humanisme en occident – Abdennour Bidar

Ma lecture du moment.

Du nectar !L’humanisme c’est l’exhortation à une fraternité universelle dont l’homme serait capable, mais aussi la dénonciation du mal effroyable dont il se rend coupable. C’est l’émerveillement mêlé d’effarement pour ses ambitions démesurées qui sont peut-être, paradoxalement les seules à sa mesure…

Le genre de livre qui, si nous voulions vraiment être à la hauteur de notre devise nationale, devrait être lu par tous et figurer dans les programmes scolaires !

Ce livre est un excellent remède au pessimisme : le job des « protecteurs » est de nous relier sans cesse à nos potentiels les plus nobles, et de nous préserver des obstacles extérieurs, intérieurs, secrets et très secrets qui nous en séparent.

humanisme citation