medicament-anim

Cet article met les pendules à l’heure ! Avez-vous déjà eu envie de chercher un mantra sur internet ? Avez-vous entendu parler du pouvoir des mantras ? Aimeriez-vous savoir ce qui se cache derrière les mantras ? Si vous avez répondu oui à au moins une de ces questions cet article est pour vous.

Petit préambule : le titre est volontairement pimenté. Mais je n’interdis pas l’usage des mantras. Vous comprendrez le sens de mes propos…

 

On me demande souvent quel mantra réciter et nombreux sont les sites internet et vidéos Youtube qui vous ventent les vertus de tel ou tel mantra. Nous sommes à l’air du grignotage spirituel ! Il est TRES important de mettre les points sur les i et les barres aux T. En fait j’ai presque envie de pousser un coup de gueule, ce n’est pas souvent mais l’enjeu est de taille.

Pourquoi ? Parce que chercher un mantra sur internet c’est comme mettre une boîte de médicaments vides sur votre table de chevet et déclarer : Voilà j’ai trouvé le remède !

Je vous invite à lire cet article à un moment ou vous avez du temps, où vous êtes disponible et attentif. Si tel n’est pas le cas fermez la page et revenez plus tard. L’enjeu est trop important pour que cette page soit lue trop vite en mode scan. Prenez du temps pour lire cet article.

MISE EN GARDE : ce qui suit fait figure d’analogie et n’est donc pas à lire au premier degré. Si vous êtes atteint de maladie, de troubles psychiques, il est indispensable de consulter un médecin certifié. Si la spiritualité a des bienfaits pour la santé physique et mentale, ce qui suit ne peut en aucun cas remplacer vos démarches auprès des personnels de santé. Dans cet article, rien n’est présenté  à titre de quelconque traitement pour quelque maladie ou infirmité que ce soit. Il n’est pas dans mon intention de poser de diagnostic ou d’établir de prescription.  Ce qui suit est une analogie entre la médecine et la spiritualité.

 boite pharmacie

Vous avez besoin du médecin

Imaginez-vous atteint d’une maladie. Quelle est la solution choisie par la majorité des personnes ? Oui, c’est ça, allez chez le médecin pour qu’il vous prescrive un remède. Notez que je ne parle pas forcément de médecin allopathe. Il y a tous types de médecines et de remèdes. Quoi qu’il en soit, vous prenez donc vos deux jambes et partez chez le médecin. Celui-ci vous donne alors une prescription. Puis vous partez pour la pharmacie, vous demandez le traitement, vous le payez puis vous le consommez.

Vous viendrait-il à l’esprit de le consommer à moitié ou à des doses non prescrites ? Non, vous vous fiez au médecin et vous respectez sa prescription. Vous lui faites confiance et vous vous en remettez à son expertise. Quel que soit le type de médecin que VOUS avez choisi, vous faites ce qu’il vous conseille.

S’il a posé un diagnostic juste et que vous avez pris votre traitement jusqu’au terme de la prescription, vous voilà guéri ! Vous êtes passé de la maladie à la guérison en passant par le médecin, le diagnostic, la prescription, la pharmacie et par la prise du remède. Telle est la chaîne complexe de la guérison.

Guérison et spiritualité

Notre situation face aux émotions, aux problématiques existentielles… est exactement comparable. Les enseignements traditionnels bouddhistes utilisent cette analogie où la personne au cœur du samsara est considérée comme le malade, ses perturbations émotionnelles et existentielles sont la maladie, les causes de ces souffrances sont le diagnostic, le médecin faisant le diagnostic est le Bouddha, le remède est la voie spirituelle et ses nombreux outils qu’il suggère, la pharmacie est votre propre pratique spirituelle se déployant sur la base des conseils des maîtres spirituels authentiques qui ont suivi le chemin et en connaissent les outils, les moyens… La personne guérie est vous-même doté de la réalisation de votre nature profonde, votre propre nature de bouddha.

L’actualisation de votre nature profonde sera donc le fruit de cette chaîne aux multiples facteurs :  maladie/médecin/diagnostic/remède/pharmacie/prise du remède/guérison.

Pourquoi donc je vous déconseille les mantras ?

Ok, je l’avoue ce titre était accrocheur, mais je vais vous dire pourquoi il est à prendre avec une dose de sérieux malgré tout.

Si vous êtes malade et que vous voulez vous soigner, vous devrez accomplir chaque action de la chaine complète médecin/diagnostic/remède/pharmacie/prise du remède. Si un seul maillon est défaillant la guérison ne sera pas.

Et bien il en est de même avec les mantras !

Un mantra est une petite partie d’un tout infiniment plus vaste. Réciter un mantra sans être initié à tout le corpus des enseignements et pratiques qui l’accompagnent est presque équivalent à faire réciter une phrase en français soutenu par un jeune albanais de 3 ans.

Soyons clairs et ne nous mentons pas !

boite-géante-de-médicaments

Bien que les sonorités aient leurs effets, démystifions les mantras et balayons quelques idées reçues et clichés. Un mantra est surtout un moyen mnémotechnique qui accompagne bien d’autres instructions de méditation. Dans la cadre de la pratique des tantras, un mantra se récite au cœur de nombreuses visualisations qui ont été transmises lors d’initiations et de longs enseignements progressifs.

Ces enseignements et pratiques progressifs plantent des graines qui font murir l’entendement du pratiquant. Ce dernier réfléchit à de nombreux thèmes fondamentaux, pratique intensément les vertus, la concentration et la contemplation au fil des pages liturgiques et de ses pratiques intégrées au quotidien. Vous seriez sur le cul de découvrir tout ce qui se trouve derrière la pratique d’un mantra !

Imprégnation et accumulation de mantras

Si le pratiquant souhaite s’adonner à une pratique « mantrique », il doit recevoir une initiation, la transmission scripturaire orale transmise de maître à disciple depuis l’origine de la pratique (cela lui confère l’autorisation de lire le texte de pratique) et il doit recevoir les instructions de pratique de façon progressive et détaillée. Tout cela est un « travail » considérable. Mais toute la puissance des mantras ne peut se déployer sans toutes ces transmissions. Sinon nous nous trouverions comme avec la clé d’un Airbus A320 dans la main sans avoir reçu la moindre instruction de pilotage. Pourrions-nous même mettre les réacteurs en route ?

Une science efficiente, complexe, profonde

Dans le contexte complexe des enseignements et des pratiques tantriques, l’esprit dissipe peu à peu les voiles des émotions, des conditionnements, du karma et de l’ignorance fondamentale (la non-reconnaissance de notre nature de bouddha). C’est ainsi que l’esprit se polit et appréhende les notions de façon de plus en plus subtile au fil du temps. Le mantra étant comme la Madeleine de Proust, un rappel de tout ce qui a été étudié, pratiqué, raffiné… Toute la « masse de visualisations, d’expériences, de réflexions, de réalisations… » est «  l’univers »  du pratiquant, son mandala. Au fil des mois et des années de pratique, ce mandala évolue au gré de l’évolution intérieure du pratiquant.

Le mantra « se charge » de la compréhension et des expériences du pratiquant. Le mantra se « densifie », prend corps… La lecture du mantra évolue, sa pratique « change de saveur ». Le mantra est alors bien loin de celui trouvé initialement sur internet ou dans une vidéo par un non initié. Ses effets sont à ce moment-là démultiplié et toute la puissante du mantra peut se déployer.

L’importance de la pratique structurée progressive

masque-1-emotions-2016

Il est donc évident que les enseignements transmis « autour » du mantra sont capitaux. On pourrait même dire qu’un mantra est creux sans tout ce qui l’accompagne et révèle sa puissance.

Pour en revenir à notre analogie avec le médecin, réciter un mantra trouvé à la va-vite sur internet, c’est comme se mettre un suppositoire dans l’oreille ! Bon ok, je l’avoue, aujourd’hui j’ai le ton un peu pimenté. Mais c’est comme ça, j’ai  tellement à cœur de partager toute la puissance de cette belle science de l’esprit qu’il me fallait rédiger cet article. Je suis triste de voir tant de personnes se satisfaire de prononcer les mantras sans tout le corpus puissant qui les accompagne.

La science des tantras est un prodigieux patrimoine de l’humanité qu’il nous est possible de pratiquer. Se pencher sur le sujet n’est pas une mince affaire, mais c’est une clé majeure pour se diriger vers l’éveil. La question est donc,

Veut-on passer à la va-vite sur ces trésors ou a-t-on réellement envie de prendre soin de soi

et de faire comme les maîtres du passé, du présent et du futur ?

Souhaitons-nous réaliser notre nature profonde avec les moyens les plus profonds

et les plus rapides que les maîtres mettent à notre disposition ?

Les bouddhas versent des larmes de compassion en voyant les êtres passer à côté de ces pépites… pourtant accessibles !

Pour résumer cet article, et avec d’autres mots, je dirais :

Disons qu’il est difficile de faire un guide culinaire sans parler des resto 3 étoiles !

Le challenge est donc sans doute d’ordre didactique ! Il y a du pain sur la planche !

ou mediter a paris

Saisissez l’occasion pour vous exprimer sur le sujet dans les commentaires.

Dans les commentaires ci-dessous, dites-moi si vous aimeriez découvrir les clés de la science cognitive la plus subtile que les maîtres s’évertuent à transmettre. Et faites nous part de votre expérience des mantras.

Si vous pensez pouvoir apporter un éclairage nouveau à vos amis, merci de partager cette page.