Premier entretien avec Gangten Tulkou Rinpoché

Cette page est la suite d’extraits de mon journal de bord dans le cadre de mon Défi des 20 maîtres.

Mercredi 25 juillet

La nuit sous tente fut bonne, je craignais que l’humidité jurassienne ne me réveille plus tôt… A 7h00 je suis parti pour la boulangerie chercher le pain de la communauté… Je me suis engagé à y aller tous les matins.

Durant la matinée j’ai profité de ce vaste espace ouvert sur la douce prairie pour méditer sur l’espace et la douceur. Les conditions extérieures sont de précieux moyens habiles pour réveiller en nous des sensations.  Nous pouvons ensuite les stabiliser, les accroître et les faire rayonner en nous. La respiration et les visualisations accompagnent ce genre de méditation. L’art des tantras qui unit les sensations aux visualisations est une science de l’esprit qui m’émerveille. Un jour je parlais avec mon meilleur ami non-bouddhiste, j’avais du mal à lui donner une définition des tantras, nous avons alors regardé le dictionnaire :

Tantrisme : « Union des forces totales du corps et de l’esprit »

Très intéressant comme définition !

Pendant que je m’adonnais à cette méditation sur l’espace et la douceur, Rinpoché dispensait son enseignement au groupe ; assidu depuis de nombreuses années.

A midi ce sont de nouvelles rencontres, dont Nathalie Koralnik, une fidèle disciple de Rinpoché. Avec Patrice Sammut, elle a réalisé la traduction française du livre La vie et les révélations de Péma Lingpa (Éditions Pèling). La version en anglais, traduite du tibétain, est de Sarah Harding. Cette américaine a passé une année au Bhoutan auprès de Rinpoché, au monastère Gangteng Gompa, siège de la lignée de Péma Lingpa, elle a visité de nombreux autres monastères et temples de la lignée. Durant cette année qui fut, d’après son jeune fils, « la plus grande des aventures », elle s’est engagée dans la traduction d’un recueil de textes découverts par Péma Lingpa :

 

Un Recueil de Trésors

La vie et les révélations

de Péma Lingpa

Éditions Pèling

Préface de Gangten Tulkou Rinpoche

Traduit du tibétain par Sarah Harding

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Nathalie Koralnik et Patrice Sammut

4e de couverture :

Un recueil de textes découverts par Pèma Lingpa (1450-1521), le grand maître et découvreur de trésors originaire du Bhoutan. Ces écrits terma sont accompagnés d’une biographie du maître et d’informations sur la lignée d’incarnations.

La sélection de textes proposée dans cet ouvrage nous plonge au cœur de la tradition et de la transmission du bouddhisme tibétain et nous gratifie d’instructions fondamentales des plus profondes sur la pratique de cette voie.

Un commentaire du Professeur Holly Gayley replace Pèma Lingpa et son œuvre dans le contexte religieux et sociologique du Bhoutan.

 

J’aurai l’occasion de citer quelques passages de ce texte au fil des pages… De merveilleuses instructions de méditation permettront d’enrichir la préparation de mon ebook « Méditer avec le son ».

Ce soir, je dois rencontrer Rinpoché à 18h00. Je vais pouvoir lui exposer le projet du Défi des 20 Maîtres, et ainsi découvrir son intérêt… J’ai formalisé un document à présenter aux maîtres ainsi qu’à leur entourage français. L’objectif de cet entretien est d’obtenir son adhésion au projet dans ses grandes lignes, d’écouter ses éventuelles suggestions et remarques, d’obtenir une brève interview filmée dans les jours qui viennent et placer des jalons pour nos relations à venir (rencontres en France, dialogue avec le sangha, visite dans ses monastères…). Si l’on connait la difficulté à impliquer les maîtres dans de tels projets innovants, tout cela relève réellement du défi ! Les maîtres sont en général toujours à la source de leurs projets, mes propos devront d’avantage être une « mise au service de son activité ». Les maîtres ont une telle vision claire de la façon d’accomplir leur activité, qu’il est préférable de proposer nos services plutôt que de leur donner des conseils en communication etc… Je n’aurai qu’à exposer ma motivation et mon souhait de créer un portail internet au service des maîtres et des sanghas.

S’il adhère au principe, je pourrai aborder la requête de l’interview filmée dans les jours qui viennent.

Durant mon périple estival auprès des 5 maîtres envisagés, je souhaite conduire les interviews des maîtres autour de 6 questions :

– Quelle sont les spécificités de votre lignée et des moyens habiles qu’elle propose sur le chemin spirituel ?

– Quels sont les obstacles les plus fréquents sur le chemin spirituels et ceux des occidentaux ?

– Quels sont les points clé qui font passer le pratiquant d’un picotage spirituel stérile à un investissement qui portent ses fruits ?

– Quelles sont les idées reçues ou les clichés qui vous semblent important d’éclaircir au sujet de la méditation et du bouddhisme ?

– Quels sont vos projets ?

– Avez-vous des messages particuliers à adresser aux personnes qui veulent s’intéresser aux enseignements du Bouddha ?

La session d’enseignement de l’après-midi devrait se terminer d’ici une vingtaine de minutes. Pendant ce temps, je vais me plonger dans l’écriture de mon ebook « Méditer avec le son ».

L’entretien avec Rinpoché s’est bien passé, j’en ferai un petit compte-rendu… En résumé : il s’est déroulé d’une façon purement traditionnelle et il a aimé le concept… C’est un signe que je prends très au sérieux !

Dans le prochain épisode :

Le détail de mon entretien avec Gangten Tulkou Rinpoché

Accéder au menu du journal de bord du défi

5 comments

  • Sodnam Zangpo (5 années)

    Bonjour,

    Je voulais simplement vous dire merci pour votre blog. Tout ce que vous réussissez à transmettre par ce biais est magnifique. Quel chance qu’un réel pratiquant comme vous partage avec nous ses expériences. C’est incroyable. Puissiez vous bénéficier des myriades d’être. Merci et je fais le vœu que votre site continue et se développe de plus en plus.
    A bientôt.
    Zangpo

    • Arnaud Guétcheu (5 années)

      Je vous remercie, c’est un plaisir… et une occasion de pratiquer le don.

  • Pedley Christine (5 années)

    Cou cou Arnaud, souviens-toi de moi ??? On s’est rencontré à ton entrée en retraite et à ta sortie de retraite ….. je suis anglaise, et fait la céramique à La Borne en France.
    J’aime bien ton idée de « Defi de 20 maitres -c’est excellent comme démarche et je te souhaite bonne route vers les terres de repos …….
    Bien ceramicalement,
    Christine

    • Arnaud Guétcheu (5 années)

      Bonjour Christine, oui je me souviens bien… Comment vas-tu ? Je t’envoie un email de suite. Amicalement.

  • […] LIRE LA PAGE […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre anti-spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.


Go to Top