lama-karta J’aurai pu donner ce titre à l’article : Départ d’un Bon lama…

A l’annonce du décès du Vénérable Lama Karta Rinpoché qui s’est éteint en toute sérénité à 10 h le 23 février 2013, j’ai été pris d’une grande tristesse.

Son départ pour les champs purs nous rappelle à l’impermanence et nous invite à songer au sens de notre vie… Je vous invite à découvrir pourquoi il m’a enseigné la gentillesse. 

Lama Karta : une puissante douceur incarnée

J’ai eu l’occasion de rencontrer Lama Karta à plusieurs reprises, et en particulier au cœur de ma retraite de trois ans, puisque quelques lamas et maîtres sont venus nous rendre une « sainte visite ».

Sa présence était chargée de « quelques pépites qui enseignent sans mots » :

Il avait un charisme doté de douceur et de puissance, d’humilité et de noblesse… autant de qualités qui en général ne vont pas de pair en notre culture. Il incarnait, comme de nombreux autres lamas qui ont ponctué mon parcours, ces qualités qui nourrissent et transforment sans que les mots ne soient nécessaires. En cela réside une alchimie magique, une précieuse fibre que mon entendement cartésien ignorait avant la rencontre de ces maîtres authentiques. Ces signes que sont la douceur, l’humilité et un puissant charisme, sont aux réalisations spirituelles ce que la chaleur est au feu…

Son départ place ses amis et disciples en la tristesse, mais cette tristesse a aussi le goût de tout ce qu’il incarnait, de tout ce qu’il s’évertuait à transmettre : vertu et sagesse.

Puisse-t-l revenir promptement pour le bien de tous.

 

Vidéo au sujet de la gentillesse :

(le cœur du sujet est surtout abordé en la seconde moitié)

La philosophie de la gentillesse: Emmanuel Jaffelin at TEDxParisSalon

 

Quelques articles sur Lama Karta:

Le décès du Vénérable Lama Karta Rinpoché

Lama Karta sera-t-il incinéré au centre tibétain ?