Morts à 20 ans nous sommes enterrés à 80 !

fly man

La plupart des gens meurent à vingt ans et sont enterrés à quatre-vingt ans !

Quelle est l’idée qui m’a traversé la tête pour écrire ce titre ?

Avant de poursuivre l’article, je vous invite à écouter les propos d’Allan Watts, ils m’ont donné la chair de poule et mis les larmes aux yeux !

Et vous comment vous êtes-vous senti(e) en écoutant Allan Watts ? Merci de nous en faire part maintenant dans les commentaires, pour partager « nos routes »…

En fin d’article, je vous donnerai trois clès pour passer à l’action !

La chair de poule…

Les propos d’Allan Watts m’ont donné la chair de poule et mis les larmes aux yeux ! Combien sommes-nous à passer à côté de notre raison d’être ? Y aurait-il une erreur génétique quelque part pour que l’espèce vivante (soit disant la plus intelligente) en arrive à bâtir un monde et des vies dénuées de beauté puissante, d’inspiration ou même de vitalité ? Cela me met les larmes aux yeux…

Combien sont les individus à oser passer à l’action pour accomplir leurs rêves ? Réunir peu à peu les conditions pour vivre les miens et les voir germer, voilà ce qui me donne la chair de poule ! et remet les larmes aux yeux.

Pour moi, cette année 2015 sera sous le signe du partage et d’avancées pour voir NOS rêves se préparer. Je vais vous y convier. Si cela vous dit et si cette vidéo vous a touché(e), je vous invite à faire un rapide saut sur la page Evolution Santé Globale.

Est-ce un luxe 1

Vous souvenez-vous de vos rêves d’ado ou de jeune adulte ? Avez-vous la vie dont vous rêviez ? Votre vie est-elle plus proche de ces rêves ou de la résignation ? Peut-être avez-vous une vie relativement paisible, voire confortable. Mais combien la trouvez-vous jouissive, gouteuse, riche, dense, épanouissante, régénérante, enthousiasmante ?

Il serait intéressant de faire un sondage à grande échelle, y compris dans nos pays riches, très riches… Mais je pense que vous avez déjà une idée des statistiques… Dans de nombreuses contrées, l’humanité semble avoir perdu sa boussole intérieure.

La plupart des gens meurent à vingt ans et sont enterrés à quatre-vingt ans !

La thématique de la mort est vaste et profonde, ce pourrait être un axe majeur de ce blog. Aujourd’hui nous ne l’aborderons pas sous l’angle de la mystique du non-égo mais sur un plan relatif, celui de vos aspirations, de vos capacités à les réaliser et de votre santé.

Aspirations

Si votre vie n’est pas celle de vos rêves

1-      Quand vous-êtres vous arrêté de rêver à votre style de vie ?

2-      Qu’est-ce qui vous a fait arrêter de rêver ?

3-      Qu’est-ce qui vous empêche de rêver à nouveau ?

4-      Que vous faudrait-il pour avancer à nouveau en direction de vos rêves ?

Cesser de vouloir réaliser vos rêves, c’est mettre à mort nos talents, notre fibre personnelle, notre identité. Cesser de bâtir vos rêves c’est laisser mourir les schémas neuronaux qui vous caractérisent, c’est laisser votre cœur s’assécher, c’est vivre à sous-régime.

Oui la vie n’est pas simple et nous vivons dans un contexte familial, professionnel, économique, politique, mondial… Nos chemins de vie sont ponctués d’évènements, d’épreuves, de succès et d’échecs. Mais sommes-nous condamnés à être faible au point de laisser s’endormir notre force vitale la plus puissante qu’est le rêve ?

Cet article débute la série « Rêvons Santé Globale » car j’ai personnellement l’intention d’explorer de nouveaux horizons pour prendre soin de moi dans toutes les facettes de la vie. Si j’ai investi du temps en la spiritualité avec 5 longues années de stricte retraite dans la tradition himalayenne, et récolté de bons fruits, je pense avoir négligé certains autres aspects. Mais le chemin parcouru une spiritualité est probablement une clé me permettant désormais d’envisager les autres plans avec plus de facilité et d’efficacité. L’avenir me le dira.

L’objectif de cette série d’article vise à nous questionner, puis à nous mettre en marche, à nous remettre en marche.

Le soutien de la méditation

Nous verrons que la méditation sera bénéfique tout au long du parcours. Au début elle sera en particulier bénéfique pour lever le voile sur nos peurs, nos idées limitantes, nos conditionnements contre-productifs.

Ensuite elle nous sera utile pour sortir de notre zone de confort et renouer avec l’action efficace.

Mais elle nous sera aussi utile pour (re)prendre le contrôle sur notre santé, notre vitalité et notre capacité d’autodétermination avisée.

3 clès pour passer à l’action 

Ne suivez pas le norme

Offrez-vous le luxe d’un renouveau dans les domaines qui vous semblent importants. Dans l’immédiat, dites-vous simplement que vous avez le pouvoir de dire :

« Je souhaite m’offrir l’intention d’avancer ! »

Puis prenez un moment pour vous visualiser comme ayant réussi, visualisez les lieux, les personnes, les situations… rêvés.  Prenez le temps de voir, sentir, ressentir. Méditez-vous déjà rendus à destination : visualisez votre réussite.

Abandonnez la médiocrité

Si vous aviez le choix, aimeriez-vus une vie médiocre ? Autorisez-vous à rêver le meilleur ! Sentez combien vos cellules vous remercient lorsque vous vous sentez vibrant  et vivant !

Vous êtes en marche !

Soyez certain(e) que vous êtes déjà en marche vers vos destinations ! Félicitations !

Célébrez le fait d’avoir posé la première pierre !

Puis chaque jour faites en sorte de lire, écouter et regarder des choses qui vous inspirent, vous nourrissent, vous élèvent, vous pacifie, vous surprennent. Et éviter le contraire !

Identifiez dans votre entourage les personnes qui vous tirent dans les directions de vos rêves, côtoyez-les et aimez aussi les autres !

E  N  E  R  G  I  E    B  R  U  T  E

Allez, je vous offre un petit régal qui fait froid dans le dos mais élève notre niveau d’énergie. Ces hommes (peut-être un peu fous) ont-ils renoncé à leurs rêves ?

fly man

Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo

 

Pour conclure je vous invite à regarder à écouter à nouveau Allan Watt.

 

 

A tout de suite dans les commentaires pour nous dire comment vous êtes-vous senti(e) en écoutant Allan Watts.

si vous avez aimé, merci de liker partager.

 

19 comments

  • Lau (3 années)

    Merci, merci, merci

    oui la vie est courte et le temps file d’autant plus vite qu’on reste en pilote automatique.
    Frisson d’effroi de constater que je suis stupide, frisson d’angoisse pour accepter le système imposée ou je me noie comme la grenouille qui n’a plus la force de sauter hors de la bassine chauffée, frisson du drame pour me rappeler mon côté diva et théâtrale ou celui que j’aimerais qui est là timide caché au fond de moi et frisson d’enthousiasme car c’est possible

    je change alors gratitude et reconnaissance pour ce message extra ordinaire.
    Lau

  • […] Voir la vidéo […]

  • Laurent (3 années)

    Je parlai de la vidéo d’Allan Watt bien sûr !(j’avais pas précisé)

  • Laurent (3 années)

    Hello, je suis le rabat-joie de service 🙂 pas de larmes ni de frissons pour moi à voir cette vidéo. Je suis bien d’accord qu’il faut aimer ce que l’on fait, mais il y a tellement de complexités de choses à apprendre, à découvrir en général pendant notre passage sur terre que je trouve l’idée de perdre du temps à rester oisif à se demander pourquoi je suis fais? qu’est-ce que je peux faire comme métier? complètement stupide (désolé) 🙂
    Au lieu de venir grossir les rangs du chômage pourquoi ne pas se précipiter dans ce qu’il y a de disponible, s’y intéresser, donc l’apprécier l’aimer, devenir un expert…et par là même se détacher des soucis financiers et s’épanouir en appréciant la vie… 🙂
    Je ne crois pas qu’un jour une voix venu du ciel nous dit : tu seras forgeron… 😀

  • Line (3 années)

    Je me délecte de tes articles et essaie à mon tour de les partager …Moi la vidéo d’Alan Watts m’a rendue triste…car mon vrai désir et rêve est que plein de monde aie accès à des révélations comme celles-là! J’ai la chance d’avoir eu des épreuves qui m’ont fait avancer, secoué et qui m’ont réveillée. Maintenant je suis plus en vie et passionnée que jamais et surtout plus ouverte aux expériences intéressantes. Je me suis souvent posée sa question…vivre de belles expériences avec ceux et celles que j’aime et vivre ds le contentement est un de mes rêves! J’aime aussi organiser des événements qui rendent les autres heureux et moi par la même occasion! Rire et s’accomplir me parlent! Bon je passe pour les rêves un peu fous de ces gars flyés! Pas pour moi…

  • philippe (3 années)

    oui réaliser ses rêves c’est avoir confiance en soi, c’est regarder ses peurs… et si demain était notre dernier jour a vivre sur terre !!! je me pose cette question parfois pour commencer ma journée et je me laisse guider par mes ressentis, mon intuition, et là je réalise que c’est possible de mettre en place des actions simples que je rêvais de faire pas à pas…
    merci Arnaud

  • Agnès (3 années)

    Bonjour Arnaud,
    Merci pour cette vidéo. J’ai eu la chance il y a 5 ans d’avoir entendu « une alarme » qui m’a fait prendre conscience de tout ça. Avant j’étais toujours la tête dans le guidon et adorait être débordée, du moins c’est ce que je pensais. Depuis, je m’organise pour prendre régulièrement du temps, le plus que je peux, à me consacrer à ce que j’appelle des « inutilités » que j’aime beaucoup et qui me passionnent. « Inutilités » pour la société de consommation dans laquelle nous vivons, car il n’y a pas d’aspect financier, juste un immense bonheur personnel. Tant de choses m’intéressent…

  • Chantal (3 années)

    Saisissante vidéo :avoir+faire =0 ,seul Être existe.Nous le savons quand ces multiples personnages qui nous habitent se taisent pour laisser la place à l’Un.Merci pour ce beau rappel.

  • danielle (3 années)

    cher Arnaud

    ce partage trop réaliste m’a rendu triste car je suis consciente, qu’arrivée à l’âge de la retraite, j’ai évité un peu tous ces questionnements , mais je ne considère pas ma vie médiocre
    .j ‘ai eu beaucoup de chance mais..vivre la vie de ses rêves c’est autre chose!.
    et bravo à ceux qui vont au bout de leur imagination sans se laisser influencer, sans peurs, sans s’embarrasser de leurs obligations familiales, sociales ..professionnelles.
    .merci pour tous les articles que vous nous faites partager..

    • Arnaud Guétcheu (3 années)

      Bonjour Danielle, l’âge de la retraite est merveilleux ! il reste encore du temps et surtout plus de liberté !

  • Philippe Raimond (3 années)

    Devenir un oiseau, voler, planer….
    Que de peurs à maitriser afin de trouver le bonheur.

    et le propos d’Alan Watts…mais pourquoi on s’emm……. ?

    Excellente illustration de la philosophie bouddhiste que ces anges de l’extreme.

    Ce qui me fait le plus plaisir, c’est de rencontrer un lama illustrant à merveille cette sensation de la valeur du moment présent dans toutes ses dimensions.

    Je fait chaque fois le plein d’énergie en te lisant, pour vivre mieux chaque lendemain.

    • Arnaud Guétcheu (3 années)

      Tout à fait Philippe nous sommes là pour des lendemains riches et alignés avec ce que nous sommes et ce que nous voulons partager… A ces ré »flexions s’en est ajouté une : comment avoir les moyens de réaliser nos souhaits ? En être capable est une chose, en avoir les moyens en est une autre. De nouveaux challenges ! Que ce soit aider autrui ou accomplir des rêves perso, nous sommes si peu nombreux à en avoir les moyens (temps et argent)… Dépasser nos freins, avoir l’audace, avoir le temps et les moyens… tout cela réunis permet d’être et de vivre qui nous sommes au plus profond de nous.

  • sophie (3 années)

    Super vidéo et tellement vrai! Je suis d’accord avec Jocelyne, on vit bien souvent la tête dans le guidon à 100 à l’heure! Mais un jour on peut se réveiller et toucher son rêve du bout des doigts 😉 il faut en effet sortir de sa zone de confort mais les portes s’ouvrent dès que ce que nous faisons est juste! Et là ce n’est que du bonheur! La vie prend tout son sens…

  • Marie-Lise (3 années)

    Merci Arnaud pour ces vidéos qui secouent la tête et le coeur!
    Je suis pleinement d’accord avec la réflexion d’Allan Watts et j’essaie de l’appliquer même si ce n’est pas toujours facile, ne serait-ce que de trouver quels sont ses propres rêves…
    Je me demande souvent : « si je mourrais demain serais-je satisfaite de la vie que j’ai menée? » C’est un peu abrupte comme question mais cela me semble juste de se la poser de temps en temps…. La vie semble avoir si peu de sens, essayons d’un donner un à la notre…

    • Arnaud Guétcheu (3 années)

      Et quelle est la réponse Marie Lise ???

      • Marie-Lise (3 années)

        En toute modestie je dirais plutôt « oui ». 🙂 Biensûr j’ai encore des dizaines de rêves à réaliser et beaucoup beaucoup à apprendre! Mais je crois avoir eu la chance (et l’avoir encore!) de vivre intensément (dans le bon et le moins bon…) et que l’on m’est enseigné à voir la beauté de la vie…

  • Anne (3 années)

    Merci pour le partage vidéos et pour le texte.
    Suivre son chemin de coeur, même si a priori c’est difficile, mérite notre confiance. Parce que tous les chemins sont imprévisibles et inventifs et que les rêves portent haut.

    Les enfants parfois savent très bien nous le dire…

  • Jocelyne (3 années)

    Bouleversée par ce constat tellement réaliste. Je me suis laissée prendre dans le tourbillon infernal de la « vie » à 100 à l’heure, la course permanente, la tête dans le guidon des obligations pour qui? pour quoi? je n’en sais même plus rien… puis la prise de conscience de la Vie qui me glisse inexorablement entre les doigts sans que je la vive vraiment, comme en mode somnambule…
    Alors j’essaye de me réveiller, c’est pourquoi je suis là !!!
    Merci Arnaud pour toute cette richesse partagée

    • Arnaud Guétcheu (3 années)

      Vous ESSAYER dites-vous ???? Non, vous êtes déjà réveillée ! N’est-ce pas ? La question est donc : et maintenant que faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre anti-spam *


Go to Top