Vous êtes-vous demandé s’il existait un rituel dans le bouddhisme qui marque votre « entrée dans la tradition du Bouddha. » Cela existe en effet et c’est La Prise de Refuge. On pourrait dire que la prise de refuge réunit la Confiance, l’Aspiration et l’Action en direction de la sagesse. C’est l’objet de cette conférence.

Ici par écrit, je fais quelques remarques qui répondent aux questions les plus fréquentes. La conférence permet de détailler certains points.
Par prise de refuge on entend ici le rituel qui marque votre « entrée en cette tradition du Bouddha et non les prières du même nom qu’on trouve dans les textes.
Qu’est ce que la prise de refuge?
La prise de refuge est un peu comparable au baptême chrétien. C’est un acte solennel individuel où l’on « devient bouddhiste ». J’expliquerai cela en détails lors du webinar.
A qui est destiné la prise de refuge?
Quelque soit votre tradition spirituelle, du point de vue du bouddhisme, vous pouvez prendre refuge. Et cela n’interdit pas l’adhésion à une autre tradition ultérieurement. Personnellement je suis chrétien (baptisé et profession de foi) et j’ai pris refuge.
 
A quoi cela engage?
La prise de refuge est un acte personnel affirmant votre confiance en les Trois Joyaux (le Bouddha, ses enseignements et les maîtres). La prise de refuge ne vous engage pas auprès d’un maître particulier. Le maître vous donnant refuge est un médiateur au service de votre confiance envers les trois Joyaux. La personne vous donnant refuge ne devient pas votre maître. Vous pouvez avoir de nombreux maîtres de différentes écoles.
La prise de refuge n’engage pas dans des pratiques spécifiques.
Qu’est-ce que la prise de refuge permet?
Avoir pris refuge permet de recevoir certaines pratiques non accessibles sans prise de refuge. En particulier des pratiques du vajrayana (tantras).