Notre entendement a parfois besoin de chocs ou de surprises pour sortir de ses limites. Une petite crevette va vous surprendre et vous montrer en quoi expérimenter la nature de bouddha ne se fait pas sur la durée mais instantanément! Préparez-vous à vivre votre Big Bang.

Cet article est aussi en postcat audio.

Si les sages ne cessent de mettre en oeuvre des moyens habiles pour nous faire expérimenter « l’ineffable sagesse » des bouddhas, nous devons admettre que nos esprits complexes peinent à la réaliser.

C’est pourquoi des moyens habiles non-ordinaires sont nécessaires. Je vous concocte quelque chose d’unique, mais aujourd’hui je vous propose d’ouvrir une brèche en nos idées reçues. C’est une première étape pour nous conduire au-delà des limites temporaires de notre entendement. Et pour ce faire, une petite crevette sera précieuse!

La crevette pistolet a le pouvoir de casser une vitre blindée! Grâce à un processus très complexe cette petite crevette peut:

– décocher une frappe avec sa « pince-marteau » ayant une accélération semblable à une arme de calibre 22

– créer une enceinte proche du vide absolu qui fait bouillir l’eau instantanément et génère une température égale à celle de la surface du Soleil

– générer une onde de choc considérable accompagnée de production de lumière et d’électricité

Wouaaaa! Extraordinaire!

Elle utilise tout cela pour stupéfier, tuer sa proie ou briser sa coquille. Les variétés de crevette pistolet se comptent par centaines. En voici deux via les vidéos ci-dessous. Si les premières brèves vidéos vous montrent rapidement la puissance de ces crevettes, la troisième (sous-titrée en anglais) vous explique plus en détail comment cette prodigieuses capacités sont possibles. Après ces vidéos je fais un lien avec la spiritualité du Bouddha.

Pour en savoir plus…

Sur la processus de cavitation

Parlons spiritualité du Bouddha

Sans doute vous demandez-vous quel peut être le lien entre ces crevettes et Bouddha. Il y a un parallèle entre ces crevettes et l’instantanétité et la puissance » de l’expérience d’introduction à la nature de l’esprit. Cette expérience est l’objectif majeur de la voie spirituelle du Bouddha. Qu’est-ce que cela signifie?

Vous avez certainement lu de nombreuses citations ou ouvrages qui avancent que tout est vacuité, tout est un rêve, vous êtes bouddha, vous avez 3 corps de bouddha etc… Mais ces mots n’ont pour autant pas la puissance nécessaire pour vous faire expérimenter concrètement leur sens. Si c’était si facile, on le saurait et la planète ne serait peuplée que d’êtres réalisés. Si bien que les grandes traditions spirituelles déploient des voies (souvent initiatiques) pour vous aider à expérimenter le sens de ces expressions. Si ici j’ai utilisé un vocabulaire bouddhiste, le temps venu nous pourrons nous pencher sur le vocabulaire des autres grandes traditions spirituelles, car « dans leurs textes fondateurs » elles comportent toutes ces notions, qui depuis hélas sont souvent passées au Karcher des vues erronées. Mais comme le disait le grand maître tibétain Karma Rangjoung Kunkyab (Kalou rinpoché):

« Les enseignements des grandes traditions spirituelles semblent bénis par la compréhension de la nature de l’esprit. »

Karma Rangjoung Kunkyab (Kalou rinpoché)

Toutes ces voies proposent des approches « au temps long » ou « subites ». Nous ne détaillerons pas cela ici. Mais il est à savoir que le moment où le méditant rencontre, expérimente sa nature profonde (la nature de l’esprit, sa nature de bouddha) est instantané, immédiat, bref, fulgurant. Il n’y a pas d’intermédiaire entre non-reconnaissance et reconnaissance de « notre » nature de bouddha, c’est binaire. Le moment de la découverte claque comme un fouet, le tonnerre ou la pince de ces crevettes!

Ce moment de reconnaissance peut être plus ou moins long, mais lorsqu’il se produit il est soudain, immédiat. De la même façon:

Un son n’apparait pas en votre esprit en plusieurs temps: il est là ou pas.

Que les processus en jeu dans l’apparition d’un son soient temporels est une chose, mais l’émergence de « l’apparition son » en votre conscience est soudain et « totalement accomplie dès son apparition« .

Le challenge des voies spirituelles est de vous préparer à la reconnaissance de la nature de bouddha. Car si nous possédons déjà cette nature en nous, c’est parce que nous ne la reconnaissons pas que nous vivons en un mode d’être dualiste dont la cause (et la victime) est cet ego, ce centre viscéral qui nous fait dire « moi » et nous identifie à ce corps physique . Accéder à l’expérience de la nature de ce que vous êtes (les 3 corps de bouddha) est ce que vous propose la voie himalayenne en particulier. Cette expérience, même si dans un premier temps elle ne dure pas, produit en notre entendement des impacts positifs inexplicables par les mots. C’est pourquoi la puissance de cette crevette illustre bien la puissance de la reconnaissance de la nature de bouddha. Traditionnellement on illustre cette puissance par la force du tonnerre!

crédits photo: Walid-Mafoudh

Je tenais ainsi à vous présenter ces crevettes extraordinaires pour vous donner un avant-goût d’expériences spirituelles qui vous attendent. Il va de soi que celles-ci ne relèvent pas de la violence ou de la soif mais de la paix intérieure, de l’Amour inconditionnel, de la Compassion et de la Sagesse.

Une approche innovante

Cet automne, je donnerai une série de conférences pour revenir sur ces notions et aborder certains aspects de l’unification de la physique classique, de la physique quantique et de la spiritualité du Bouddha. Ce seront les premières pierres avant de passer à la transmission d’une approche innovante s’appuyant sur la tradition himalayenne et des moyens habiles made in Arnaud Guétcheu 😉 Préparez-vous à vivre votre Big Bang.

Je vous invite à rester connecté.e via le formulaire ci-dessous.