Tout d’abord bravo ! La méditation est une activité précieuse qui hélas n’est pas pratiquée par beaucoup de monde. Mais il est encore plus rare de voir les pratiquants aller relativement loin dans la récolte des fruits. Les raisons sont multiples…

En fin d’article se trouve une très belle vidéo inspirante pour pratiquer. Une belle pépite.

Mais revenons au titre :

Vous êtes irritable ou hyper sensible depuis que vous méditez ?

 

Tout le long du parcours en effet peuvent se manifester des expériences diverses. Elles sont toutes révélatrices de NOTRE tempérament et ont parfois des liens avec les « mutations » qui peuvent s’opérer dans notre corps sur le plan physiologique. N’oublions pas que la méditation place le corps et l’esprit face à « une dose massive d’immobilité et de calme ». Notre esprit n’a pas l’habitude du calme, du silence. Bien que ces derniers soient en permanence « la toile de fond de notre esprit », notre égo déploie de multiples jeux pour s’auto-proclamer roi et faire de nous son sujet.

Les scientifiques savent que le système hormonal est boosté par la méditation. Il peut donc se manifester de nombreux phénomènes NORMAUX, tout est « normal », tout n’est que phénomène. Mais il est nécessaire de ne pas suivre le chemin trop seul et conseillé de pratiquer selon une voie authentique, sinon nos névroses et illusions peuvent prendre le contrôle au lieu de se pacifier. D’où la nécessité d’être en lien avec des personnes qui connaissent le chemin, des personnes qualifiées et dotées d’une bonne éthique. De nos jours, surtout avec la prolifération « d’experts » en méditation, il faut redoubler de vigilance. Il ne faut jamais suivre sa route de façon trop isolée sans lien avec une personne de chair et d’os qualifiée. Rappelons que la méditation a de profonds effets sur le corps et l’esprit. Mieux vaut donc suivre un chemin sûr.

La méditation aiguise l’esprit

La méditation rend l’esprit « plus aiguisé », donc plus conscient de ce qui nous traverse. La pratique peu en effet exacerber ce que nous sommes et faire jaillir des « énergies », émotions, tendances que nous ignorions en nous. On peut aussi se sentir plus irritable, frustré, en colère, triste… Cela dépend des individus, de leur tempérament. Lorsque l’on pratique la méditation, et pour de multiples raisons, il convient d’avoir une bonne hygiène de vie : alimentation, sommeil, autant que faire se peu avoir un tissu familial social et amical… Entrer en spiritualité ne signifie pas se couper du monde mais intégrer nos relations habituelles dans notre démarche. N’oublions pas que la méditation et la spiritualité sont là pour SERVIR NOTRE VIE habituelle familiale, sociale, professionnelle… et non les déservir. La méditation et la spiritualité sont hélas trop souvent prises comme raccourcis pour fuir les obstacles. A ce sujet voir l’article Se défendre des obstacles.

Activité physique et yoga

Si vous vous sentez irritable, triste, en colère… je vous conseille deux choses : une activité physique et des réflexions sur la compassion et l’éthique.

L’activité physique aidera le corps à harmoniser ces « énergies ».

Dans le bouddhisme tantrique himalayen, les grandes prosternations permettent cela. C’est un yoga qui unit activité physique, méditation et chant.

Voici une courte vidéo vous montrant le geste de la grande prosternation. C’est tourné à Dharmasala en Inde au temple du Dalaï Lama. Vous pourrez constater qu’il n’y a pas d’âge pour faire des prosternations. Les plus jeunes n’ont plus d’excuse. 😉

Et si cela devenait pratique courante dans nos maisons de retraite ?

Voici une version mêlant la salutation au soleil et prosternation :

Si vous voulez vous rendre en vacances, ne prenez pas la voiture, voici une autre solution tibétaine :

Le yoga peut être une bonne chose. Mais le sport est aussi à recommander. La natation est excellent pour de multiples raisons; l’élément eau étant celui de la pacification.

Eviter les activités dans lesquelles la performance est importante : préférez les sports doux aux sports trop toniques. Il y a du bon dans les activités toniques, mais elles entretiennent notre « Vouloir » plutôt que de cultivent le lâcher prise.

L’auto-massage en 5 temps

L’auto-massage en 5 temps est aussi bénéfique et ne prend que 5 petites minutes. Un article ultérieur vous le présentera.

Compassion et éthique

Les réflexions sur la compassion et l’éthique vous permettront de cultiver une attitude positive à l’égard d’autrui. La pratique de Tonglen (Prendre et Donner) est excellente, simple et profonde. La vidéo ci-dessous est une excellente introduction inspirante. Sur ce thème je vous conseille deux excellents livres :

  

Une pépite pour méditer Tonglen

Voici une véritable pépite : une méditation guidée de Tonglen très inspirante de Tulku Tsori Rinpoche.

 

Je vous prépare cette méditation guidée en français.

Cliquez sur J’aime et laissez-moi un commentaire ci-dessous, je vous l’enverrai au format mp3.

Bien à vous et excellente pratique ASSIDUE. 😉

M’inscrire à la newsletter


 

Et vous ? Indiquez dans les commentaires si la méditation vous rend parfois irritable, « à vif »…