Il faut vivre les petits bonheurs entend-on. Oui mais ce n’est pas si simple que ça ! N’est-ce pas ? Je vous propose une courte méditation guidée pour vous introduire à un outil simple et puissant pour chasser les pensées, apaiser le mental et développer la présence. Conditions indispensables pour profiter des petits bonheurs. Je vous propose ensuite un excellent livre qui est une véritable initiation aux petits plaisirs simples.

Cliquer sur la photo pour agrandir cette merveille !   


                            Avec cet article, j’ai le plaisir de contribuer festival initié par Marina du blog Heureuse en Amour sur le thème « Petits moments de bonheur au quotidien ». Vous pouvez retrouver ce genre d’évènement inter-blogueurs mensuel sur A la croisée des blogs    

Les petits bonheurs

Voilà un thème tant de fois développé ! Par le passé, j’ai souvent lu une foule de conseils pour trouver le bonheur dans des petites choses au quotidien… Mais combien de fois ai-je été incapable de les vivre, de les remarquer ?! Combien de fois mes préoccupations, ma fatigue, mes cogitations, mes émotions … m’ont mis en incapacité de gouter les petits bonheurs ?   J’ai parcouru de nombreux articles sympas de ce chouette carnaval interblogueurs initié par Marina du blog Heureuse en Amour et j’ai décidé non pas de faire un article sur les petits bonheurs mais de vous donner un outil permettant de chasser le brouillard qui masque les petits bonheurs et les empêche de fleurir. Plusieurs outils sont envisageables, aujourd’hui je vous en propose un avec une courte méditation guidée.  

Pas si simple …

Pour goûter à des plaisirs simples notre esprit doit être « dispo », frais… Si trop de pensées ou émotions ont fait leur nid en notre esprit, les petits bonheurs simples sont bien loin, voire inaccessibles. Et ce ne sont pas des montagnes d’ouvrages sur les petits bonheurs qui nous aideront. Voyons donc un outil simple mais puissant pour nous rendre disponible à la contemplation des petits bonheurs simples.  

Le souffle peut chasser les pensées parasites

Certains exercices de méditations sont précédés de ce que l’on appelle « l’expulsion de souffles résiduels ». Je vous propose une petite session de méditation guidée pour apprendre à réaliser « l’expulsion des souffles en 3 fois ».  L’enregistrement mp3 se trouve en haut de page juste sous le titre de l’article. Cliquez sur le triangle « lecture ». Vous pouvez télécharger le fichier mp3 en cliquant sur Download.

Vous pouvez aussi le télécharger en cliquant ICI.

Vous pouvez l’offrir à vos amis.   ATTENTION : le passage sur les poings a une ambiguïté ; vos mains doivent rester paumes contre cuisses. Dans l’enregistrement je vous les fais retourner juste pour vous expliquer la position des pouces. Pour éviter la confusion, restez toujours paumes contre cuisses.   Je vous laisse méditer avec le fichier mp3 en haut de page.   […]   C’est fait ???   Reprenons   Vous pouvez le télécharger et le mettre dans votre baladeur. Cet exercice peut se pratiquer presque n’importe où, vous pouvez le faire plusieurs fois par jour. Je pense qu’il est particulièrement adapté au métro ! Ok, je vous l’accorde, l’expiration forte n’est pas très discrète. Si vous êtes « dans le monde », adaptez votre expiration aux circonstances 😉   Cet exercice peut vous permettre de vous reconnecter avec force à la nature si vous êtes à la campagne. Cet exercice simple et rapide permet de réveiller nos sens, ses bienfaits sont profonds. Il apporte présence et clarté, tout ce dont nous avons besoin pour diriger ensuite notre attention vers les petits bonheurs simples.  

 

Le bonheur simple le plus accessible !

Le premier petit bonheur simple qu’il vous est donné de toucher après cet exercice ce sont les sensations qui vous habitent après l’exercice.   Ressentez-vous, voyez ce que cet exercice a changé en vous.   Comment vous sentez-vous ?   Que ressentez-vous ?   Ressentez « circuler vos sensations ».   Personnellement, cet exercice me procure une petite chaleur douce… et vous ? Si oui, laissez-la circuler… C’est que du bonheur ! C’est une excellente base pour débuter des méditations sur la bonté, l’altruisme, l’éthique, la patience, la diligence, l’enthousiasme, la concentration, la contemplation…   Laissez cette douce énergie circuler, rayonner en vous… elle prend soin de vous… vous prenez soin de vous…   Prenez le temps de faire cela. (Reprenez cet article à un moment où vous pourrez vous consacrer à cela quelques minutes.)    […]   C’est fait ?   La respiration est quelque chose de très simple, profond et toujours accessible. C’est un bien précieux que l’on utilise bien peu pour méditer.   Durant cet exercice vous avez sans doute constaté que les pensées ne sont pas forcement absentes. Mais une certaine qualité, que nous pourrions appeler présence à soi, présence à l’instant, a fait jour. C’est là le plus important. L’absence de pensée est, à tord, « l’objectif » sacré tant attendu. C’est un but erroné et vainc ! Les êtres éveillés le deviennent et ont toujours des pensées, la vérités n’est pas là ! Un certain type de pensée doit en effet se résorber » pour que nous atteignons la compréhension de notre nature profonde, mais les pensées ne sont pas mauvaises en soi, elles sont le rayonnement magique de l’esprit. Mais nous entrons là à la lisière d’un vaste et profond sujet qui n’est pas l’ordre du jour. Chaque chose en son temps. Après cette parenthèse bien trop conceptuelle, je vous invite à faire 3 expulsions des souffles avant de passer à la suite de l’article qui vous invite à gouter aux plaisirs simples du quotidien.  […]

La première gorgée de bière

  A présent, je vous propose de découvrir un excellent livre « La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » de Philippe Delerm.         Résumé :   Ce livre est une pure merveille qui nous invite à vivre avec beauté des plaisirs quotidiens les plus insignifiants. Une odeur, un éclairage, une promenade, une rencontre ou même écosser les petits poids deviennent des régals si  vécus en pleine conscience. Ce livre se compose de courts chapitres d’une, deux ou trois pages. Chaque chapitre nous invite à un retour aux sens. Il est une vraie initiation à la magie des petits bonheurs. Philipe Delerm réveille en nous de vieux souvenirs qu’il a même le pouvoir de rendre plus brillants qu’alors ! Je vous invite à faire précéder la lecture de chaque chapitre de l’exercice d’expulsion des souffles que vous venez de découvrir.   Je vous laisse lire l’extrait du livre sur la lancée de cette petite session de méditation.  

Extrait du livre :    » C’est facile, d’écosser les petits pois. Une pression du pouce sur la fente de la gousse et elle s’ouvre, docile, offerte. Quelques-unes, moins mûres, sont plus réticentes – une incision de l’ongle de l’index permet alors de déchirer le vert, et de sentir la mouillure et la chair dense, juste sous la peau faussement parcheminée. Après, on fait glisser les boules d’un seul doigt. La dernière est si minuscule. Parfois, on a envie de la croquer. Ce n’est pas bon, un peu amer, mais frais comme la cuisine de onze heures, cuisine de l’eau froide, des légumes épluchés – tous près, contre l’évier, quelques carottes nues brillent sur un torchon, finissent de sécher.  »  

 

Et pour les enfants ?

  Ce livre a eu et a toujours un très grand succès. C’est pourquoi Philippe Delerm a sorti deux autres livres semblables mais destinés aux enfants. De purs régals à offrir pour les initier aux plaisirs simples.    

Si cet article vous a plu et vous semble utile, merci de la partager sur facebook

Pour vous simplifier la tâche, je vous suggère un message :

Je viens de lire un article sympa et efficace pour CHASSER LES PENSEES ET LES EMOTIONS EN 30 SECONDES !

http://www.terresderepos.tv/gouter-aux-petits-plaisirs-quotidiens/

Et vous ? Quels sont vos petits plaisirs ?