limites meditationLa pratique de la pleine conscience, du calme mental… est un précieux préalable sur lequel vous pouvez miser avant d’opérer des  changements. La méditation permet de faire place nette avant toute prise de décision, avant un nouvel apprentissage, avant une réunion…

Combien de fois le 1 janvier avez-vous pris de bonnes résolutions ? Combien d’entre-elles avez-vous tenues ?

Nul doute qu’au moment de les formuler votre intention était ferme. Alors pourquoi vous n’en avez tenues qu’une faible proportion ? Les facteurs sont nombreux, mais il en est un très important :

Au quotidien notre esprit est habité par mille et unes pensées, tendances… qui ne nous rendent pas « disponibles » pour mettre en oeuvre efficacement nos résolutions. Que nous soyons affairés, sous l’emprise de pensées limitantes, de peurs ou d’idées reçues, nous ne nous donnons pas les moyens d’actualiser nos potentiels alors qu’ils sommeillent LA, au fond de notre poche !

Que pouvons-nous projeter sur une toile de cinéma ? Tous les films sans exception ! Il en est de même avec votre esprit: fondamentalement vous êtes capable de tout !

Seuls les 4 voiles (émotions, tendances, karma et ignorance) nous empêchent d’actualiser nos potentiels, de tenir nos résolutions.

Ne prenez pas de bonnes résolutions : préparez le terrain !

Dans la tradition tibétain nous comparons le méditant à un bol. Mais 4 défauts peuvent se manifester : le bol retourné (non ouvert, non disponible), le bol sale (il souille tout ce qu’on y verse), le bol rempli (il n’y a plus de place pour quoi que ce soit de nouveau), le bol percé (tout ce qu’on y verse s’en échappe).

Il en va de même avec notre esprit et les bonnes résolutions. Nous pourrions étudier cet enseignement sur les bols pendant des jours !

La décision la plus précieuse n’est pas de prendre de bonnes résolutions mais de préparer le terrain pour que celles-ci puissent effectivement être tenues. Il se pourrait même que les choses adviennent sans que vous les ayez préméditées 😉 … A condition d’être un réceptacle disponible et disposé…

Si vous voulez optimaliser certains aspects de votre vie, misez donc sur la méditation pour faire place nette !

Le formulaire à droite vous aidera dans ce sens.  😉

Les pratiques préliminaires de sages

Sur le chemin traditionnel proposé par le Bouddha et la voie himalayenne, le méditant réfléchit tout d’abord longuement sur des thèmes qui vont orienter son esprit vers l’étude et la pratique spirituelles de façon assidue. Ensuite il sera invité à cultiver le calme mental tout en s’impliquant dans des pratiques qui vont dissiper les 4 voiles (émotions, conditionnements, karma, ignorance fondamentale). Cultiver le calme mental est donc un précieux préalable ! C’est lui qui va « optimaliser » la pratique et permettre aux fruits escomptés de se manifester. Sans une base de calme mentale significative, l’engagement dans des pratiques « avancées » sera veine ou peu efficace.

De plus, celui qui aura cultivé le calme mental gagnera en souplesse intérieure et en « agilité » au coeur du quotidien !

C’est ainsi que débute le cheminement proposé par les sages himalayens. Ces préalables permettent ensuite d’actualiser de très nombreux potentiels qui sont pourtant déjà-là car issus de notre propre nature de bouddha, aussi appelée « le joyaux qui exhausse tous les souhaits » !

Et vous ?

Est-ce que la méditation vous a déjà aidé à améliorer certains aspects de votre vie ?

Quel témoignage aimeriez-vous partager avec nous sur ce sujet ?

Qu’attendez-vous de la méditation ?

widget-lama-fleche-menu

partagerfleche3