Vous êtes-vous déjà demandé quelle est la dimension de ce réceptacle qui accueille toutes vos pensées, les sons, les odeurs, les goûts, les sensations corporelles… ? Je vous invite à une série de brèves méditations analytiques qui vont vous faire passer de puce à aigle 😉

Suite à chaque instruction, prenez un moment pour méditer.

Méditation en mp3 et à l’écrit.

A l’écrit ou en MP3

Vous pouvez méditer avec moi via le lecteur MP3 ci-dessous ou faire la séance à votre rythme via l’écrit ci-dessous.

 

1- Prenez un petit moment pour vous reconnecter à vos sens, et gouter chacun des objets des sens (sons, odeurs, gouts, sensations corporelles, images et pensées).

[Méditation]

2- Tout ceci n’est que les rayonnements de vos consciences sensorielles plus la conscience mentale. TOUT est donc le rayonnement de votre esprit.

[Méditation]

3- Vous remarquerez qu’ici le terme esprit ne désigne pas que votre mental mais bien plus, énormément plus.

[Méditation]

4- Certes votre mental a sa place et joue un rôle particulier, mais il n’est qu’une portée sur la large partition multi-sensorielle qu’est votre esprit.

[Méditation]

5- Pour mener ce genre d’examen, vous aurez remarqué qu’il vous faut avoir un regard panoramique multi-sensoriel.

[Méditation]

C’est vous reconnecter à une dimension de votre ETRE beaucoup plus spacieuse que celle à laquelle on s’identifie généralement.

[Méditation]

6- Si nous partons du constat que les sons sont le rayonnement de notre esprit ET « les sons du monde », qu’elle est donc la dimension de notre esprit ?

[Méditation]

7- Partons avec le fait que notre esprit (multi-sensoriel) est nous-même, il constitue donc notre vrai visage.

[Méditation]

8- Pouvons-nous alors nous réduire à notre seul mental ?

[Méditation]

9- Si parfois nous avons l’impression de n’être qu’un « sujet pensant » (parfois étriqué), quelle est notre véritable dimension (taille) ?

[Méditation]

10- Ne serions-nous pas cet observateur abstrait tel un aigle haut dans les airs surplombant le monde des apparences multi-sensorielles ?

[Méditation]

11- Ou ne serions-nous pas un aigle qui se prend pour une puce ?

[Méditation]

 

Examiner les chemins que l’on choisit

Si nous voulons exploiter tous nos potentiels, il est très important d’examiner les chemins que nous choisissons. Car ils sont très nombreux à ne pas nous reconnecter à une dimension spacieuse de notre être.

La raison est simple : notre égo aime nous confiner dans une zone restreinte qui est un pseudo-confort. Et cela se retrouve aussi en méditation et en spiritualité : si notre véritable potentiel est vaste et profond, on a tendance à avoir des objectifs petits et superficiels. C’est ainsi qu’on vous propose de suivre des voies sans réels objectifs ambitieux à la hauteur de vos potentiels. Pire encore, ces voies entretiennent la croyance que l’éveil est un mythe ou qu’il est préférable de viser moins haut.

D’une part c’est peu inspirant (j’oserais même dire peu sexy) et d’autre part c’est le signe que ceux qui vous accompagnent sur ces voies n’ont pas exploré plus loin. Ils ne sont donc, pour le moment, pas équipés pour vous guider sur ce qui dépasse les objectifs des voies de bien-être.

Si, tout comme de nombreux maîtres de sagesse, vous souhaitez découvrir votre vrai visage, votre nature de bouddha, prendre de la hauteur et envisager votre cheminement spirituel sur le long terme, je vous invite à découvrir mon activité en suivant la ligne du  à droite.

Je vous propose aussi d’étudier et méditer l’un des textes les plus étudiés dans les monastères tibétains. C’est l’idéal pour commencer avec méthode et douceur. Je vous retrouve tout de suite dans PAWO: vivre en Héros pour l’éveil.