Le coeur de l’entretien avec Gangten Rinpoché

Jeudi 26 juillet

Aujourd’hui il fait encore grand beau, la nuit sous tente fut courte. Réveillé à 4h00, j’ai médité et pris quelques photos au lever du soleil sous le brouillard, comme souvent en cette région. Un barrage hydraulique, situé à trois cent mètres, créé un micro-climat un peu humide.

 

L’entretien à 18H00 hier avec rinpoché s’est bien passé. Tous les soirs Rinpoché reçoit en entretien. Notre entretien a été un peu repoussé afin que Rinpoché se repose de sa longue journée d’enseignement, mais j’ai été très heureux de passer un moment à ses côtés.

Après les trois prosternations traditionnelles je me suis assis sur un joli tapis tibétain aux pieds de Rinpoché. A côté de moi se trouvait Bruno, son disciple et traducteur français érudit passionné par le Dzoktchèn[1], ses traductions sont toujours pleines d’enthousiasme…

 

J’ai évoqué mon parcours, avec en son cœur la traditionnelle de retraite méditative de trois ans et trois mois (2003/2007) au sein de la lignée Shangpa à Kagyu Ling en Bourgogne (le  Temple des Mille Bouddhas) et mon activité professionnelle et celle de « nouveau blogueur ». Ce fut l’occasion d’évoquer ma ligne éditoriale, que je souhaite maintenir enracinée en la tradition tout en la rendant accessible à tous, bouddhistes ou non.

J’ai donné des nouvelles de Kagyu Ling, puis ai expliqué à Rinpoché que j’aimerais me mettre au service des sanghas en général et des maîtres. Je lui ai alors exposé les grands axes du Défi des Vingt Maîtres ; son objectif principal est de présenter les grandes lignées, les maîtres, leurs enseignements etc… Il a aimé le concept et m’a encouragé à aller voir les maîtres.

Après avoir exprimé son intérêt pour le projet, Rinpoché m’a dit qu’il n’était qu’un petit rinpoché méconnu  en France, vivant dans ce petit pays méconnu qu’est le Bhoutan. Il m’a encouragé à aller voir les Grand Rinpochés connus que j’ai prévu d’aller voir et qui ont déjà beaucoup de disciples en France. Il a conclu qu’ensuite nous pourrions nous revoir.

Une réponse parfaite !

Cette réponse fut parfaite. Comme me l’a dit Bruno le traducteur, cette réponse est traditionnelle, c’est LA réponse parfaite. Voici ma petite analyse :

– Elle démontre une grande humilité chez un maître qui est l’un des plus grands au Bhoutan, si ce n’est le plus grand puisqu’il dirige plus de trente monastères et le roi du Bhoutan est un descendant directe de la famille de Péma Lingpa, le grand maître spirituel découvreur de trésors spirituels, dont rinpoché est une incarnation !

– Cette réponse montre combien les maîtres prennent le temps de découvrir les personnes qui les sollicitent (disciples, projets…) avant d’entreprendre quoi que ce soit.

– Cette réponse est également parfaite pour me tester, tester mes réactions, ma motivation, mon éthique…

– Cette réponse laisse aussi la place à l’impermanence et aux éventuelles bonifications que les connexions permettent de faire germer… et vous verrez bien vite que les jours-à venir seront riches à ce sujet ! Update du défi en vue !!!

L’institut d’étude en ligne

Rinpoché travaille actuellement au déploiement d’un institut d’étude en ligne. Ce « Shédra » fonctionne depuis quelques années et se perfectionne peu à peu. Désormais il est possible de s’abonner en ligne et de suivre un cursus d’explications de texte par vidéo. Cela représente une vidéo de trois heures par semaine en général. Les maîtres tibétains commencent à utiliser internet pour enseigner, il est possible d’assister régulièrement à des enseignements du Dalaï Lama, du Karmapa… en direct sur internet !

Au monastère Gangten Gompa au Bhoutan lors de l’inauguration de l’institut en ligne.

Il fut un temps où les critiques fusaient de partout quant à ces pratiques. Les esprits sont souvent réfractaires face à la nouveauté. Quand les premiers maîtres s’y sont essayés, ils ont essuyé de nombreuses critiques. Désormais cela semble être une pratique qui se généralise. Du travail m’attend : vous concocter une page répertoriant les enseignements live. Si vous voulez contribuer à alimenter et à gérer cette page n’hésitez pas à me contacter… Peu à peu je ne pourrai plus tout assumer seul… 😉

Autel réalisé durant la retraite dirigée par Gangten Tulkou rinpoché. (été 2012)

 

Conclusion

L’entretien s’est donc très très bien passé. Si l’ensemble de mes objectifs n’ont pas été atteints (en particulier obtenir une interview filmée), il fut néanmoins à la hauteur de mes espérances : créer de bonnes connexions avec Rinpoché pour envisager une relation sur le long terme. Il a été convenu de nous revoir.

En fin d’entretien, après lui avoir présenté la traditionnelle kata blanche de remerciement et de bénédiction, j’ai quitté Rinpoché joyeux, content de ce premier entretien du Défi des 20 maîtres.

Dans le prochain épisode

– le Shédra (institut d’étude philosophique en ligne) de Gangten Rinpoché

– une surprise qui a marqué et façonné mon périple estival et le défi !

Accéder au menu du journal de bord du défi


[1] Le Dzoktchèn (ou Ati-Yoga) est la culmination des neuf véhicules spirituels proposés par la lignée Nyingmapa.

3 comments

  • hannah@technique Tipi (5 années)

    Bonjour Arnaud,
    Ce que tu as recueilli auprès des maîtres cet été m’intéresse, j’espère que tu nous fera des articles la-dessus.
    pour ma part, je suis allée voir le karmapa à Dagpo et n’ai pas été déçue du voyage.
    Malgré la gravité du sujet « la marche vers l’Eveil », il avait la tête à la déconne.
    Il est jeune et connaît bien la culture américaine dont il sort des extraits par boutade.
    les journées ont beaucoup porté sur l’incertitude de l’heure de la mort et de la nécessité urgente de nettoyer ne sachant pas quand ce sera notre heure.

  • […] Voir l’article défi […]

  • Arnaud Guétcheu (5 années)

    Peu à peu ,
    je vais vous parler de cet été 2012…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre anti-spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.


Go to Top