Psychologie positive

Eurovision et contemplation

4

Découvrez l’envers du décor des paroles d’Alma. Du pur nectar!
(suite…)

Les dangers du bien-être

0

danger-bien-etre-comment-mediter-partage

Le domaine de la méditation comporte de nombreuses approches. Certaines visent le bien-être et d’autres visent à transcender les mécanismes contribuant à la genèse des émotions perturbatrices. Ces voies sont la véritable clé pour agir en profondeur. En effet, qui ne connait pas le dicton

« Chasse le naturel, il revient au galop ! »

 Ces voies plus profondes sont l’essence de toutes les grandes traditions spirituelles.

Viser la transcendance de l’égo c’est actualiser des bienfaits plus profonds et puissants que la simple recherche du bien-être. La raison est simple : sans aborder l’étude, les réflexions et les méditations qui permettent d’expérimenter et de réaliser durablement la nature illusoire de l’égo, nous ne sommes pas à l’abri de ses innombrables jeux qui font émerger les émotions perturbatrices grossières et subtiles.

Viser à transcender l’égo revient à agir sur les causes du feu plutôt que de souffler sur les flemmes.

Pour aller plus loin sur le sujet et découvrir la voie dub Mahamoudra permettant de réaliser la nature illusoire de l’égo, je vous conseille cet article Pourquoi le naturel revient au galop.

 

Pourquoi le naturel revient au galop

5

emotions-galop-comment-mediterQui ne connait pas cette expression « Chassez le naturel, il revient au galop? » Et qui n’en connait pas intimement l’expérience ?

La quête du bonheur est une force intérieure universelle qui rencontre des obstacles tels que les émotions perturbatrices, la lassitude, les angoisses, le burnout, les doutes, le manque d’inspiration, la résignation, le manque de vision… Notre époque est très riche en facteurs environnementaux et sociétaux qui contribuent à nous éloigner du « bonheur idéal ». Les métiers du bien-être explosent, la demande et l’offre n’ont jamais été aussi fortes.

Oui MAIS, nous posons-nous les bonnes questions? Connaissons-nous les différences en voies de bien-être et voies de libération?

(suite…)

Le Bouddha n’est pas magicien !

2

boudha magicienFaites-vous partie des nombreuses personnes qui comprennent les enseignements de méditation mais qui n’arrivent pas à les intégrer aussi vite qu’elles le voudraient ? Je réponds à Eliane qui vient de me demander conseil à ce sujet:

(suite…)

Bonne année de joie !

7

bonne annee joie lienJe vous souhaite une excellente année 2016 !

Si chaque année nous réserve son lots de joies, elle nous réserve aussi souvent des obstacles à dépasser, à digérer.

La pratique de la pleine conscience, de la méditation… est un outil appréciable pour traverser les épreuves et aborder les obstacles avec plus de souplesse et de créativité.

La saveur du monde ne dépend pas de l’extérieur mais de votre intériorité ! (suite…)

Ne prenez pas de bonnes résolutions !

0

resolutionsJe vous souhaite une excellente nouvelle année !

Vous souhaitez découvrir ce qui se cache derrière ce conseil « Ne prenez pas de bonnes résolutions? » ,

faites un saut PAR ICI !!

 

Adoucis ton coeur et le monde te sourira

4

epines meditation partage Trop souvent nous tournons notre esprit vers l’extérieur pour y chercher les causes de notre malheur. Une étude approfondie de nos mécanismes cognitifs et affectifs nous amènerait à comprendre que nos affects naissent avant tout en dépendance de nos conditionnements, de notre tempérament, de nos tendances…

Le plus bel investissement que l’on puisse faire est donc de (suite…)

Plaidoyer pour l’altruisme – Matthieu Ricard

3

SENS MEDITATIONEn cette fin d’année, et avant de passer aux bonnes résolutions de début d’année, nous pourrions nous poser quelques questions :

l’année passée a-t-elle eu la saveur que l’on avait imaginée ? Souhaitez-vous passer une nouvelle année semblable à celle-ci ? Souhaitez-vous une meilleure année ? Avez-vous de profonds souhaits du coeur ? Et comment vous y prendre ?

(suite…)

Faire place nette pour plus de changements

9

limites meditationLa pratique de la pleine conscience, du calme mental… est un précieux préalable sur lequel vous pouvez miser avant d’opérer des  changements. La méditation permet de faire place nette avant toute prise de décision, avant un nouvel apprentissage, avant une réunion…

Combien de fois le 1 janvier avez-vous pris de bonnes résolutions ? Combien d’entre-elles avez-vous tenues ?

Nul doute qu’au moment de les formuler votre intention était ferme. Alors pourquoi vous n’en avez tenues qu’une faible proportion ? Les facteurs sont nombreux, mais il en est un très important :

Au quotidien notre esprit est habité par mille et unes pensées, tendances… qui ne nous rendent pas « disponibles » pour mettre en oeuvre efficacement nos résolutions. Que nous soyons affairés, sous l’emprise de pensées limitantes, de peurs ou d’idées reçues, nous ne nous donnons pas les moyens d’actualiser nos potentiels alors qu’ils sommeillent LA, au fond de notre poche !

Que pouvons-nous projeter sur une toile de cinéma ? Tous les films sans exception ! Il en est de même avec votre esprit: fondamentalement vous êtes capable de tout !

Seuls les 4 voiles (émotions, tendances, karma et ignorance) nous empêchent d’actualiser nos potentiels, de tenir nos résolutions.

Ne prenez pas de bonnes résolutions : préparez le terrain !

Dans la tradition tibétain nous comparons le méditant à un bol. Mais 4 défauts peuvent se manifester : le bol retourné (non ouvert, non disponible), le bol sale (il souille tout ce qu’on y verse), le bol rempli (il n’y a plus de place pour quoi que ce soit de nouveau), le bol percé (tout ce qu’on y verse s’en échappe).

Il en va de même avec notre esprit et les bonnes résolutions. Nous pourrions étudier cet enseignement sur les bols pendant des jours !

La décision la plus précieuse n’est pas de prendre de bonnes résolutions mais de préparer le terrain pour que celles-ci puissent effectivement être tenues. Il se pourrait même que les choses adviennent sans que vous les ayez préméditées 😉 … A condition d’être un réceptacle disponible et disposé…

Si vous voulez optimaliser certains aspects de votre vie, misez donc sur la méditation pour faire place nette !

Le formulaire à droite vous aidera dans ce sens.  😉

Les pratiques préliminaires de sages

Sur le chemin traditionnel proposé par le Bouddha et la voie himalayenne, le méditant réfléchit tout d’abord longuement sur des thèmes qui vont orienter son esprit vers l’étude et la pratique spirituelles de façon assidue. Ensuite il sera invité à cultiver le calme mental tout en s’impliquant dans des pratiques qui vont dissiper les 4 voiles (émotions, conditionnements, karma, ignorance fondamentale). Cultiver le calme mental est donc un précieux préalable ! C’est lui qui va « optimaliser » la pratique et permettre aux fruits escomptés de se manifester. Sans une base de calme mentale significative, l’engagement dans des pratiques « avancées » sera veine ou peu efficace.

De plus, celui qui aura cultivé le calme mental gagnera en souplesse intérieure et en « agilité » au coeur du quotidien !

C’est ainsi que débute le cheminement proposé par les sages himalayens. Ces préalables permettent ensuite d’actualiser de très nombreux potentiels qui sont pourtant déjà-là car issus de notre propre nature de bouddha, aussi appelée « le joyaux qui exhausse tous les souhaits » !

Et vous ?

Est-ce que la méditation vous a déjà aidé à améliorer certains aspects de votre vie ?

Quel témoignage aimeriez-vous partager avec nous sur ce sujet ?

Qu’attendez-vous de la méditation ?

widget-lama-fleche-menu

partagerfleche3

Père Noël, apporte-nous du contentement !

1

pere noel 2C

(Moins de 2°C est en lien avec l’objectif en terme de réchauffement climatique d’ici la fin du siècle.)

Notre existence humaine est une merveille inconcevable rendue possible par la conjonction d’innombrables causes et conditions. Nous sommes fortunés de pouvoir en jouir. Il nous est donné de bâtir des merveilles, de partager des moments de joies intenses… Quelle merveille !

Hélas… (suite…)

Go to Top