Photo: Drikung Kagyu Rinchen Ling

 

A la frontière

 

En un instant fulgurant

Nous sommes face à nous-mêmes

Toujours à la frontière

Entre deux eaux, dans l’intervalle

 

Soit écouter nos habitudes, nos émotions

 

Soit écouter la Grande Ouverture

La Puissance de l’Espace

La Non-peur enrichie de Vaillance

 

S’ouvre alors le champ de tous les possibles

D’où émerge une fraîche brise

Signifiant notre liberté

Notre Bonté fondamentale

 

Tel est le monde sacré du Guerrier

 

Oh ! Ami écoute

Ne laisse pas ta peur

Tes crispations

Envahir ton cœur et t’enchainer

 

Soumis à leur pouvoir

Tu es navire sans gouvernail

Soumis à la force du vent

Des vagues et des chimères

 

Armé de Vaillance

Dompte cet animal fougueux

Qu’est l’égo

Et demeure sur la Terre ferme

Semblable à l’Espace

 

Pour y cultiver des Terres de Repos

 

Arnaud Guétcheu