Les 4 pensées incommensurables

Vous avez pratiqué les 4 pensées incommensurables ?

Laissez-nous vos commentaires.

8 comments

  • Anne (2 années)

    Ces 4 pensées m’ont beaucoup aidée, j’ai l’occasion de croiser des personnes en souffrance régulièrement et je ne savais pas du tout comment l’appréhender. Cela commence à devenir un peu moins difficile (mais comme pour tout, il faut de la pratique!)

    Je me posais la même question que Valérie au sujet des sons dont l’origine humaine est difficile à discerner… et je dois reconnaître que votre réponse m’a paru bien vague et ne m’a pas vraiment éclaircie. Mais je vais tâcher de méditer encore! ^^

    Anne

    • Arnaud Guétcheu (2 années)

      Bonjour Anne,
      pour trouver la réponse il vous faut « plonger dans le son LUI-MEME »… puis voyez la nuance entre CE SON et les mots et mages que vous ajouter ensuite… C’est l’examen qui doit être mené, encore et encore.. Mes mots ne suffiraient pas…

  • Marie (2 années)

    Bonjour,
    J’ai essayé de vous contacter à plusieurs reprises via la rubrique contact de votre blog mais il semble qu’il y ait une erreur (contactt@terresdedrepos.tv)
    C’est cette adresse avec 2 t à contact et un d en trop entre de et repos qui me revient avec le message automatique généré par l’erreur.
    J’ai une question à vous poser. Merci de me contacter ou de me dire comment je peux vous écrire.
    Bien à vous
    Marie

  • Ludovic (3 années)

    Bonjour Arnaud,
    J’ai finis de lire un ouvrage sur le théravada et j’ai pris conscience de l’importance de la pleine conscience partout dans la vie active. Aussi j’aimerais savoir si il est possible de concilier les deux exercices ou si il vaut mieux se consacrer à un seul exercice, le temps qu’il devienne une habitude naturel ?

    De plus, les 3 pensées incommensurable ( compassion, amour et joie…) permettent de développer ces qualités. Mais pour l’équanimité qu’est que sa développe ? L’égalité d’humeur ? L’égalité envers autrui ?

    Cordialement.

  • valérie (3 années)

    Bonjour Arnaud,

    Je suis perplexe avec les bruits de circulation , travaux et autres bruits indirect comment faire ? j’entend le bruit mais pas forcement la personnes qui le crée.
    Merci de ta réponse .

    A bientôt

    • Arnaud Guétcheu (3 années)

      Avec l’habitude ce ne sera pas la cause des bruits qui sera considéré mais L’OBJET SON lui-même… La pratique vous y amènera peu à peu… D’ailleurs vous écrivez « j’entend le bruit mais pas forcement la personnes qui le crée. »
      C’est dans cette direction qu’il faut regarder… Bruits de travaux ou autres… tous sont des sons… seule notre saisie sur ce qui les génère nous arrache à la contemplation du son comme « simple sonorité émergeant de l’esprit ». A méditer… et méditer encore et encore…

  • Ludovic (4 années)

    j’ai pratiqué les 4 pensées dans le tram et je remarque qu’il est difficile de trouver beaucoup de personnes heureuses, je crois que j’ai eu beaucoup de pensée sur la compassion et l’équanimité.
    Mais j’ai une question, en classant chaque personne que l’on croise, on reste dans le jugement et donc on se coupe du moment présent et on entretient l’égo ?

    • Arnaud Guétcheu (4 années)

      Bonjour Ludovic, en effet il est difficile de trouver de nombreuses personnes heureuses. es joyeuses ne sont pas la majorité et les heureuses sont difficles à discerner. Mais attention, les personnes heureuses peuvent aussi avoir l’air équanime ou tristes ! Et oui. Du coup, ça me donne l’idée de publier une vidéo où l’on voit des yogui en samdahi (dont super méga heureux) et pourtnat leurs visages ont l’air… (chut je ne dis rien, vous me direz…). Petit indice, c’est à la fin d’un film du regretté Arnaud Desjardin.
      Pour en venir à la question « en classant chaque personne que l’on croise, on reste dans le jugement et donc on se coupe du moment présent et on entretient l’égo ? »
      Prendre conscience de l’état d’esprit d’autrui n’est pas un jugement de valeur, c’est une perception. Voir quelqu’un pleurer (donc triste) n’a rien à voir avec l’égo… L’égo intervient si APRES LA PERCEPTION « DIRECTE » il ajoute des commentaires duels…
      Mais de toute façon, les considérations duelle sne sont pas toutes à exclurent, nous fonctionnons aussi sur un mode duel et heureusement ! Les relations interpersonnelles sont duelles et normales. La question ouvre un vaste champ de réflexions… Je prends note, ça me donne des idées pour une série d’article.
      Pour aujourd’hui et en bref :
      la pratique des 4 pensées incommensurables n’est pas une pratique qui porte sur la dualité mais sur la clarté d’esprit, l’ouverture à autrui, l’amour et la compassion… et en la matière l’égo n’est pas complétement noir… il y a aussi un égo blanc ! 😉 (dixit Drukchen rinpoché)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre anti-spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.


Go to Top